Nicolas Sarkozy, un personnage de BD

  • A
  • A
Nicolas Sarkozy, un personnage de BD
@ DR
Partagez sur :

Le président de la République est devenu la coqueluche des dessinateurs et caricaturistes.

En 2007, Plantu recevait une lettre signée de la main de Nicolas Sarkozy. Le ministre de l’Intérieur et candidat UMP à l’élection présidentielle s’émouvait dans cette missive d’être affublé d’une mouche par le dessinateur vedette du journal Le Monde, un attribut habituellement réservé à Jean-Marie Le Pen. En réponse, Plantu multipliait les mouches dans ses caricatures et gratifiait Nicolas Sarkozy d’un brassard "I.N", pour "Identité Nationale".

Plus d’une vingtaine de BD et recueils

Comme Plantu, les dessinateurs de presse et de bande-dessinée ont trouvé avec Nicolas Sarkozy une source d’inspiration intarissable. Depuis 2007, plus d’une vingtaine de bandes-dessinées et recueils de dessins de presse sont parus en librairie.

Début avril, le dessinateur Luz, collaborateur à Charlie Hebdo, s’essaie à nouveau à l’exercice avec Robokozy, aux éditions Les Échappés. Dans cet album, Luz imagine un double parfait du président de la République, "calme en toute circonstance et diplomate, Robokozy est le moyen de limiter les gaffes". Luz livre là la suite de son précédent album, Les Sarkozy gèrent la France, un recueil entre "fantaisie et politique-fiction", vendu à 8.000 exemplaires selon sa maison d’édition.

"Ovni journalistique"

Le plus grand succès du genre reste les trois tomes La face karchée de Sarkozy par Philippe Cohen, Richard Malka et Riss. Sous l’aspect sérieux d’une enquête – l’éditeur parle d’un "ovni journalistique" - mais avec dérision et humour, les auteurs racontent l'histoire politique française de ces dernières décennies et l’ascension de l’animal politique Nicolas Sarkozy. Plus de 200.000 exemplaires du premier tome ont été vendus.

Les dessinateurs ne se contentent pas de brocarder le président dans des albums "traditionnels". En 2008, Charb publiait son Dico Sarko, un manuel de décryptage du système de pensée présidentiel : "Battant n. m. Désigne une personne qui fait du footing" ou "Ministre n. m. Attaché de presse du président de la République". D’autres dessinateurs ont fait cet effort de pédagogie avec notamment le Manuel de mise à niveau à l'usage des présidents de la République en exercice Deuxième année à l'Elysée (2008) ou le Cahier de vacances du petit Nicolas Sarkozy (2009) aux éditions Carabas.

Petit et sourire goguenard

Petit, oreilles bien écartées et sourire goguenard, c’est un président nerveux, opportuniste et bling-bling que les dessinateurs esquissent. Comme dans les pastiches du Petit Nicolas, imaginés par Gospé et Sempinny, l’Elysée devient une cour d’école et Nicolas Sarkozy retombe en enfance, "en amoureux des croc-en-jambes, des coups de poing sur le nez et des poursuites à la récréation".

Nicolas Sarkozy avait eu cette petite phrase lors d’un discours sur l'identité nationale en 2009 : "Je préférerai toujours les excès de la caricature à l'absence de caricature". Les dessinateurs s’en souviendront.