Miss Marple & co…

  • A
  • A
Miss Marple & co…
Partagez sur :

Sans laisser de traces de Val McDermid est le Livre Europe 1 de mai. Le classique associé : L’affaire Prothero d’Agatha Christie.

Chaque mois, un jury de dix auditeurs d’Europe 1 choisit "le livre du mois" parmi cinq nouveautés proposées par la rédaction. En écho au livre du mois, Europe 1 vous invite à relire un "classique". Ce mois-ci, la Bibliothèque Europe 1 a mis les femmes à l’honneur : en lice pour le titre de "livre de mai 2011" cinq romans très différents, qui ont pour seul point commun d’être écrits par des femmes.

Le gagnant : Sans laisser de traces de Val McDermid (éditions Flammarion).

Ce fut l’un des conflits sociaux les plus durs des années 80. D’un côté, le premier ministre britannique Margaret Thatcher, surnommée la "Dame de fer". De l’autre, le patron du syndicat des mineurs, Arthur Scargill, "le roi Arthur". Pour enjeu : le sort d’une vingtaine de mines de charbon, avec quelque 20 000 emplois à la clé. La grande grève des mineurs britanniques durera un an : un an de batailles rangées avec la police, un an de misère pour femmes et enfants. Une génération plus tard, les cicatrices sont encore loin de s’être refermées.

Plantée dans ce terreau historique, l’intrigue de Sans laisser de traces se déploie en circonvolutions concentriques autour d’une femme flic comme on les aime : l’inspecteur en chef Karen Pirie dirige l’Equipe de Révision des Affaires Non Classées du commissariat de Glenrothes, en Ecosse. Allergique à toute forme d’autorité, intuitive, têtue autant que vulnérable, Karen Pirie décide de prendre en main une enquête impossible. Vingt trois ans plus tôt, Mike Prentice a disparu. Sa femme, sa fille, tous les mineurs de son village sont persuadés qu’il a trahi. Pour eux, Mike Prentice est un "jaune", un briseur de grève. Si Karen Pirie accepte de rouvrir le dossier, c’est que le petit-fils de Mike Prentice a besoin d’une greffe de moelle osseuse. Son grand-père semble le seul donneur compatible.

Flash-backs, enquêtes parallèles en Ecosse et en Italie, « Sans laisser de traces » circule entre des mondes qui s’ignorent : du self-made man qui règne sur son manoir écossais aux marginaux venus de toute l’Europe pour s’installer dans un village de Toscane. Et, d’étape en étape, le mystère de la disparition de Mike Prentice ne fait que s’épaissir…

L'auteure : Née en 1955, dans la petite ville écossaise de Kirkcaldy, Val McDermid s’inscrit dans la lignée du polar réaliste.

Elève brillante, elle a été l’une des premières étudiantes venant d’un milieu populaire admises à l’université d’Oxford. Après des études de littérature, elle est devenue journaliste. En 1987, elle publie son premier roman en anglais… Aujourd’hui, elle en est au 23ème, tous des best-sellers, traduits en 30 langues et vendus à plus de dix millions d'exemplaires dans le monde.

Côté vie privée, elle est lesbienne et l’affiche. Elle a un fils, dont elle partage la garde avec son ex-compagne. Supporter de l’équipe de foot de sa ville natale, les Raith Rovers, elle vit dans le nord de l’Angleterre avec son chien.

Le classique : L'affaire Prothero, d’Agatha Christie (éditions Le Masque)

Publié en 1930, L’affaire Prothero est la première enquête de Miss Marple, C’est aussi le roman qui a initié Val McDermid, dans son enfance, à la littérature policière.

Voici le résumé de l’histoire tel qu’il apparait dans la première édition : "dans le paisible village de St. Mary Mead, il ne se passe jamais rien. Les habitants ont d’autant plus de mal à croire au meurtre du bedeau, le Colonel Protheroe, retrouvé assassiné d’une balle dans la tête dans le bureau du presbytère. Tout le monde croit connaître le coupable – y compris Miss Marple, la vieille fille du village, qui sait tout, voit tout, entend tout ! Elle affirme que sept personnes au moins avaient des raisons de souhaiter la disparation du Colonel Prothero! Le calme revient quand quelqu’un avoue le crime. Mais l’affaire n’est pas terminée : aussitôt après, un autre "coupable" avoue. Puis vient la troisième confession, par téléphone. Mais qui a vraiment tué le Colonel Prothero ?"

L'auteure : Agatha Christie (1890-1976) est la reine incontestée du roman policier classique. Née à Torquay, dans le sud de l’Angleterre, élevée à la maison, Agatha Christie a travaillé à deux reprises comme infirmière, pendant les deux guerres mondiales. Le reste de sa vie professionnelle a été consacré à l’écriture : en tout 80 romans, une vingtaine de pièces de théâtre, plusieurs recueils de nouvelles. Selon le "Guinness des Records", elle est l’auteur le plus vendu au monde : 4 milliards d’exemplaires, traduits en 103 langues. Mariée deux fois, elle a eu une fille et un petit-fils. Elle est morte en Angleterre, à l’âge de 85 ans.