Martine a la pêche !

  • A
  • A
Martine a la pêche !
@ CASTERMAN
Partagez sur :

L’héroïne de chez Casterman s’offre un 60e album et des ventes toujours au top.

Elle est née en 1954, mais n’a pas pris une ride. Martine, héroïne des livres pour enfants de Gilles Delahaye et Marcel Marlier, a encore de beaux jours devant elle. Les éditions Casterman publient, jeudi, le 60e album, des aventures de la petite fille : Martine et le prince mystérieux.

De l’Italie à la Chine, en passant par la Serbie, les albums de Martine, édités dans 15 pays et traduits dans une trentaine de langues, séduit toujours la jeunesse. Avec 65 millions d’exemplaires vendus, en langue française, depuis sa création, elle est incontestablement une star. Un succès parfois difficile à assumer.

Car il n’y a pas que sur le papier que Martine emporte un franc succès. Elle est depuis quelques années la coqueluche du web. De nombreux internautes prennent plaisir à détourner les histoires de la petite fille en créant de fausses couvertures d’albums en fonction de l’actualité.

Martine sur Facebook

On trouve par exemple, un "faux" album de Martine sur la grève, intitulé Martine s’en fout de la grève, elle a un jet privé ou encore un autre appelé Martine, Vigipirate, sur lequel on aperçoit la petite fille qui observe un gros paquet cadeau. Un groupe Facebook, intitulé "parodies de Martine" a même été créé.

Les détournements ne sont pas toujours de très bons goûts. Mais le phénomène témoigne tout de même du succès toujours intact des aventures de la petite fille. Même si les parodies ne sont pas toujours appréciées par l’éditeur. "Il y a eu un arrangement à l’amiable pour que cela cesse", confie-t-on chez Casterman. "Certains sont drôles, d’autres vont trop loin", ajoute-t-on.