Levy et Pancol, roi et reine des librairies

  • A
  • A
Levy et Pancol, roi et reine des librairies
@ MAXPPP
Partagez sur :

Marc Levy reste le romancier qui a vendu le plus de livres en 2010. Il devance Pancol et Musso.

Les années se suivent et se ressemblent dans l’édition. Marc Levy reste en 2010 le meilleur vendeur de romans, grâce à la sortie de son onzième livre, Voleur d’ombres, vendu à 500.000 exemplaires, d’après un classement réalisé par le cabinet Gfk. En tout, l’écrivain français, célèbre dès son premier roman Et si c’était vrai, a vendu 1,643 million de livres l’année dernière, soit un toutes les 20 secondes.

Juste derrière, Katherine Pancol, auteure de Les Yeux jaunes du crocodile et La Valse lente des tortues, gagne une place. Avec 1,357 million de livres vendus en 2010, l’écrivaine française, qui a sorti son quatorzième roman Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi l’année dernière, arrive deuxième du classement. Ce livre, le plus vendu de l’année selon Gfk, s’est arraché à 500.000 exemplaires.

De son côté, Guillaume Musso perd une place. Il arrive troisième des ventes avec 1.16 million de livres écoulés. Son dernier roman, La Fille de papier, s’est vendu à 400.000 exemplaires, alors qu’un prochain roman, Roman n°8, sortira en avril prochain, toujours chez XO Editions.

Gavalda et Rosnay dans le Top 5

Les femmes sont en position de force. Anna Gavalda, notamment auteure d’Ensemble c’est tout, obtient la quatrième place, avec 815.000 livres vendus en 2010. Elle n’a pourtant sorti aucune nouveauté l’an dernier. Elle devance la journaliste et écrivaine Tatiana de Rosnay, qui a vendu 584.000 ouvrages en 2010, grâce aux succès de Elle s’appelait Sarah, et de sa nouveauté Boomerang.

Viennent ensuite Eric-Emmanuel Schmitt (511.000 exemplaires), Michel Houellebecq (509.000 exemplaires), Fred Vargas (508.000 exemplaires), ou encore Maxime Chattam (501.000 exemplaires) et Amélie Nothomb (492.000 exemplaires).