Le Prix Médicis à Maylis de Kerangal

  • A
  • A
Le Prix Médicis à Maylis de Kerangal
@ MAXPPP
Partagez sur :

L’écrivaine a reçu mercredi ce prix littéraire pour son roman Naissance d'un pont.

La saison des prix littéraires continue. Après le Femina décerné mardi, c’était au tour du Médicis d’annoncer son vainqueur mercredi.

Ce prix, qui veut récompenser un jeune auteur, a choisi cette année Maylis de Kerangal, pour son roman Naissance d'un pont (Verticales). Elle a été élue dès le premier tour.

Naissance d'un pont raconte la construction d'un pont suspendu dans la ville imaginaire de Coca, en Californie, coincée entre rêve et économie mondialisée. Une dizaine d'hommes et de femmes, venus parfois de très de loin pour travailler sur cet énorme chantier, vont y croiser leur destin.

Une passionnée des livres

Peu connue du grand public, Maylis de Kerangal n’est pas toutefois une écrivaine débutante, puisque ce livre est son septième roman. Elle a commencé à écrire il y a une dizaine d’année, son premier ouvrage Je marche sous un ciel de traîne paraissant en 2000. Remarquée par les critiques, son précédent livre, Corniche Kennedy (2008), s'était déjà retrouvé dans la sélection de nombreux prix (Médicis, Femina, France Culture/Télérama, etc.).

Fille et petite-fille de capitaines au long cours, Maylis de Kerangal est née au Havre le 16 juin 1967. D’abord passionnée par le monde maritime, elle se lance finalement dans l’édition, en travaillant chez Gallimard. En 2004, elle lance sa propose maison d’édition, Le baron perché, spécialisée dans la littérature enfantine.

Les autres récompenses

Le Prix Médicis étranger a été attribué à l'Américain David Vann pour Sukkwan Island (Gallmeister) tandis qu'un Prix Médicis essai a été récompensé à Michel Pastoureau pour La couleur de nos souvenirs (Seuil).