Le Goncourt des lycéens à Mathias Enard

  • A
  • A
Le Goncourt des lycéens à Mathias Enard
@ Georges Seguin
Partagez sur :

L’auteur a reçu ce prix du public pour son livre Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants.

Mathias Enard concourrait lundi pour le Prix Goncourt. Si c’est finalement Michel Houellebecq qui l’a emporté, l’auteur a tout de même reçu un beau lot de consolation : le Goncourt des lycéens. Il lui a été décerné mardi, pour son roman Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants (Actes Sud).

L'ouvrage a été choisi au deuxième tour, devant Une année chez les Français de Fouad Laroui (Julliard) et Apocalypse Bébé de Virginie Despentes (Grasset), élu Prix Renaudot lundi.

Collectionneur de prix

Si Mathias Enard reste peu connu du grand public, cet écrivain de 38 ans collectionne les prix littéraires depuis ses débuts. Son premier roman, La Perfection du tir, sorti en 2003, reçoit ainsi le Prix des cinq continents de la francophonie et le Prix Edmée de La Rochefoucauld. Son dernier livre, Zone, publié il y a deux ans, avait quant à lui décrocher les prestigieux Prix Décembre et Prix du Livre Inter.

Le prix des jeunes lecteurs

Créé en 1988, le Goncourt des lycéens est une récompense décernée par de jeunes lecteurs. Chaque année, 1.500 lycéens, venus de 55 établissements de toute la France, se réunissent à Rennes, pour débattre et élire leur auteur de l’année.

Ce prix n’a aucun lien avec le Prix Goncourt. Il s’en inspire néanmoins, puisque les jurés lycéens doivent choisir leur gagnant parmi la première sélection de l’Académie Goncourt, dévoilée en septembre.

Le Prix Décembre pour Frédéric Schiffter

Un autre prix littéraire a été remis mardi, le Prix Décembre. Il a été décerné à Frédéric Schiffter, pour son livre Philosophie sentimentale (Flammarion). Il a été choisi par le jury au quatrième tour, par sept voix contre cinq face à Olivia Rosenthal, pour Que font les rennes après Noël?.