Jacqueline de Romilly est morte

  • A
  • A
Jacqueline de Romilly est morte
@ MAXPPP
Partagez sur :

Agée de 97 ans, l'académicienne était spécialiste de la civilisation et de la langue grecques.

L'académicienne Jacqueline de Romilly, spécialiste de la civilisation et de la langue grecques, est décédée samedi à l'âge de 97 ans, a annoncé dimanche matin son éditeur Bernard de Fallois, confirmant une information du JDD.

En 1973, Jacqueline de Romilly fut la première femme professeur au Collège de France. Elle sera ensuite, en 1988, la deuxième femme élue à l'Académie française après Marguerite Yourcenar.

Une vie dédiée à la langue grecque

Née en 1913, elle sera lauréate en 1930 du concours général de latin et deuxième prix en grec ancien. Une vie entière dédiée à la langue grecque se dessinait alors. Professeur de lycée à partir de 1939, elle est nommée maître de conférences (1949), puis professeur titulaire (1951) à la faculté des lettres de Lille, avant d'être professeur de langue et littérature grecques à la faculté des lettres de Paris (1957-1973).

En 1995, elle obtiendra la nationalité grecques. Elle était divorcée de Michel Worms de Romilly, sans enfant.

"C'est une perte pour notre pays", a réagi sur France Info Hélène Carrère d'Encausse, secrétaire perpétuel de l'Académie Française. "C'est une femme qui a porté toute sa vie la langue et la culture grecques parce qu'elle considérait (...) que c'était une éducation (...) à la compréhension de la liberté de l'individu, de l'attachement à la démocratie", a-t-elle souligné précisant que le meilleur hommage à lui rendre "serait d'attacher plus d'importance désormais à la langue grecque dont elle a été le plus grand défenseur dans notre pays".