Cauvin, c'était E=MC² et...

  • A
  • A
Cauvin, c'était E=MC² et...
@ DR
Partagez sur :

Révélé par E=MC² mon amour en 1977, Patrick Cauvin a écrit plus de 30 romans à succès.

Patrick Cauvin est décédé vendredi des suites d'un cancer à l'âge de 77 ans. Europe1.fr revient sur ses plus grands succès littéraires.

E=MC² mon amour (1977)

C'est le deuxième roman de Patrick Cauvin. Six ans après Les innommables, publié sous son vrai nom Claude Klotz, il rencontre un grand succès populaire. L'histoire d'amour entre deux enfants surdoués que tout sépare passionne des millions de lecteurs. Le roman est adapté au cinéma par George Roy Hill deux ans après sa publication. I love you je t'aime est nommé pour l'Oscar de la meilleure adaptation de scenario.

En 1999, Patrick Cauvin fait revivre ses deux héros, alors qu'il s'était juré de ne jamais écrire de suite. Lauren et Daniel se retrouvent dans Pythagore je t'adore.

Aujourd'hui encore, il se vend 30.000 exemplaires de E=MC² mon amour chaque année.

Nous allions vers les beaux jours (1984)

Pour la propagande nazie, Paul et Victoria, deux comédiens juifs, jouent dans un film qui doit être présenté à la Croix Rouge. Simuler le bonheur devient leur dernier rôle. Avec cette vision romancée de la Shoah, Patrick Cauvin s'est attiré les foudres de la critique.

Haute-Pierre (1987)

Dans ce thriller, Patrick Cauvin met en scène les mystères d'une vieille demeure, Haute-Pierre. Le nouveau propriétaire de la maison réalise que tous ses prédécesseurs sont morts violemment et que chacun a laissé un message laissant entendre que la maison avait prédit la date de leur mort. Entre suspense, humour, fantastique et coups de théâtre, le romancier emmène son lecteur dans un univers confus mais impeccablement construit.

Villa Vanille (1997)

Patrick Cauvin nous plonge dans un pan méconnu de l'histoire des colonies françaises : la révolte de Madagascar à la fin des années 1940. Une famille se déchire dans ces luttes entre autochtones et métropolitains. Avec tous les ingrédients d'une bonne saga - le patriarche, les amours impossibles... - Patrick Cauvin ne cache rien des horreurs commises à cette époque.

Venge-moi ! (2007)

Patrick Cauvin revient au thème de la déportation. Simon a vécu avec sa mère rescapée des camps de concentration. Son père n'en est jamais revenu. Alors qu'elle va mourir, la mère de Simon lui révèle qu'ils ont été dénoncés par une femme et lui demande de les venger.