Angoulême : Bill Watterson, président fantôme du festival ?

  • A
  • A
Angoulême : Bill Watterson, président fantôme du festival ?
Partagez sur :

BD - Le père de Calvin et Hobbes, qui n'est plus apparu publiquement depuis 1995, se fait désirer. 

Viendra, viendra pas... Au festival international de la bande dessinée d'Angoulême, qui s'est ouvert jeudi en partenariat avec Europe 1, on se demande toujours si Bill Watterson, gagnant du Grand Prix d'Angoulême 2014 et président de cette nouvelle édition, pointera le bout de son nez. "S'il fait le déplacement, le père de Calvin et Hobbes viendra certainement incognito", confie Mathieu Charrier, journaliste culture d'Europe 1 et envoyé spécial sur place.

Un dessinateur très discret. Même s'il venait, qui serait vraiment capable de reconnaître Bill Watterson ? La dernière photo connue du dessinateur date d'il y a trente ans. On le voit sur le cliché, en noir et blanc, avec de grosses lunettes et une petite moustache. Le père de la série culte n’est tout simplement plus apparu publiquement depuis 1995. Alors que Calvin et Hobbes se vend par millions d'exemplaires, Bill Watterson décide de tout arrêter. Le dessinateur refuse tout produit dérivé et raccroche même au nez de George Lucas  ou de Steven Spielberg qui veulent racheter les droits pour adapter la bande dessinée culte au cinéma. Depuis, plus de nouvelle…

>> A lire aussi - BD : Bill Watterson sort de l'ombre et présidera Angoulême

"Il m'a dit qu'il était d'accord pour l'affiche". Plus de nouvelles jusqu'à ce que Stéphane Beaujean, responsable artistique du festival, échange des mails avec Bill Watterson en personne pour lui demander une seule faveur : accepter de dessiner l'affiche du festival. "En fait, j'ai découvert que c'était quelqu'un qui ne s'était pas vraiment retiré de la vie artistique. Il s'est retiré de la vie publique. Très rapidement il m'a dit qu'il était d'accord pour l'affiche mais que ça lui posait un gros problème de création. Moi je lui demandais de reprendre Calvin et Hobbes, il m'a dit qu'il ne le ferait pas", détaille Stéphane Beaujean.

>> A lire aussi - Festival d'Angoulême : les candidats au Grand Prix

Le miracle ? Comme Bill Watterson a tout de même accepté de reprendre ses crayons pour réaliser l'affiche, à Angoulême, tout le monde croit au miracle. Les visiteurs comme les auteurs scrutent les allées, à commencer par le dessinateur 'Boucq', grand Prix à Angoulême en 1998. "La tête qu'il a je ne sais pas", confie-t-il, "mais je serais à sa place, je viendrais, je me baladerais et j'essayerais de savoir ce qu'on pense de moi, sans jamais dire que je suis là !"

>> Découvrez aussi - #Cvotrequestion : BD, mangas, comics : quelles différences ?

 

VIDEO - Qu’est-ce qui définit une bande dessinée ?par Europe1fr

Bill Watterson viendra-t-il ? "De toute façon, s'il vient, personne ne le sait", affirme encore Stéphane Beaujean. Pour se faire pardonner, ou pour faire patienter les visiteurs, Bill Watterson a prêté des dizaines de planches originales  de Calvin et Hobbes, d'une valeur inestimable, exposées à Angoulême pendant le festival.