Abdellah Taïa lauréat du Prix de Flore

  • A
  • A
Abdellah Taïa lauréat du Prix de Flore
@ SEUIL
Partagez sur :

L’écrivain marocain a obtenu le prix littéraire jeudi, pour son roman Le Jour du roi.

Le Prix de Flore 2010 a été décerné jeudi à Abdellah Taïa, pour Le Jour du roi. Ce roman se déroule en 1987, dans un Maroc qui vit dans la peur.

Le roi Hassan II va passer entre Rabat et Salé. Perdus au milieu de la foule, deux amis, Omar et Khalid, un pauvre et un riche, l'attendent. Le riche a été choisi pour aller baiser la main du souverain. L'autre est jaloux. La guerre des classes est alors déclarée, et se terminera dans le sang.

Un auteur prolifique

Le livre de l’écrivain marocain été choisi au second tour, par sept voix contre cinq à A la folle jeunesse d'Ann Scott.

Né en 1973 à Rabat, Abdellah Taïa est l’auteur de L’Armée du salut, en 2006, d’Une Mélancolie arabe, en 2008, et de Lettre à un jeune Marocain, en 2009. Il a également coécrit Maroc 1900-1961, un certain regard, avec Frédéric Mitterrand, en 2007. Il vit à Paris depuis 1999, et tous ses livres, d'abord écrits en français, sont traduits en plusieurs langues.

Le Prix de Flore a été créé en 1994 par Frédéric Beigbeder. Parmi les lauréats, on compte Simon Liberati, Michel Houellebecq et Virginie Despentes.

Abdellah Taïa était l'invité de Pierre-Louis Basse mercredi soir, sur Europe 1.