Cloud : quels enjeux économiques ?

  • A
  • A
Cloud : quels enjeux économiques ?
Partagez sur :

Avec l'avènement du Cloud, les entreprises réfléchissent de plus en plus à délaisser leurs propres serveurs pour profiter du stockage en ligne.

Selon le cabinet d’études IDC, les dépenses en matière de Cloud Computing vont croître au cours des 5 prochaines années, aussi bien dans le domaine du Cloud public que dans celui du Cloud privé. Comment aborder, financièrement, ce passage au Cloud en entreprise ?

« Malgré les incertitudes économiques actuelles, IDC prévoit que les fournisseurs de services clouds - à la fois publics et privés - seront parmi les plus dépensiers parmi les fournisseurs de produits et services IT », avance Richard Villars, vice- président systèmes de stockage chez IDC. Une bonne nouvelle pour les fournisseurs du secteur du Cloud. Voici les objectifs financiers majeurs à garder à vue pour une entreprise se tournant vers le Cloud.

Stockage local et infrastructures internes

Le premier point concerne logiquement le stockage local. Bien entendu, les frais liés au stockage local des données sont amenés à diminuer lors du passage au Cloud. Cette transition va ainsi abaisser les coûts permanents associés à l’archivage d’informations à long terme.

Dans un second temps, cela peut également amener une restriction voire une disparition des investissements internes en matière d’infrastructure informatique lors de charges de travaille imprévisibles : l’entreprise peut facilement et rapidement exploiter une solution PaaS ou SaaS.

Ensuite, en passant à une interface SaaS développée selon le mode de fonctionnement de l’entreprise, celle-ci peut également permettre une optimisation des applications de gestion de l’information au sein d’une entreprise. Ainsi, les mails, les services de messagerie instantanée ou encore un Intranet transférés dans le Cloud sont disponibles plus facilement, à un coût d’accession moindre.

Quantifier le gain de productivité : mission impossible ?

Enfin, une dernière donnée plus difficilement quantifiable est à prendre en compte lors d’un éventuel passage d’une entreprise vers le Cloud : le gain de productivité et de temps. Avec une information accessible plus facilement et plus rapidement, combiné à une flexibilité importante en matière d’infrastructure informatique sans oublier l’externalisation de gestion du stockage des informations, cela permet aux différents acteurs de se recentrer sur leur tâche principale, et ce à tous les échelons de l’entreprise.

Cependant, il faut garder à l’esprit que le passage au Cloud implique également une attention forte pour ne pas perdre, après quelques mois d’utilisation, les gains économiques envisagés. Dans le Cloud comme au sein d’un Service Informatique (SI) classique, la gestion des identités et de leur contrôle sur le service exploité est essentielle pour aboutir à une maîtrise durable des coûts.

RETROUVEZ NOTRE DOSSIER SUR LE CLOUD