NSA : croyez-vous Barack Obama qui promet de ne plus espionner les alliés des Etats-Unis ?

  • A
  • A
NSA : croyez-vous Barack Obama qui promet de ne plus espionner les alliés des Etats-Unis ?
@ REUTERS
Partagez sur :

La NSA n'écoutera plus les communications des dirigeants de pays amis et alliés des Etats-Unis sauf circonstances exceptionnelles, a affirmé le président.

Barack Obama a annoncé vendredi son intention de rogner les pouvoirs de l'agence de renseignement NSA, en réformant la collecte de données téléphoniques, sans pour autant y renoncer, et en promettant de ne plus espionner les dirigeants de pays amis. "Etant donnés les pouvoirs uniques du gouvernement (américain), il n'est pas suffisant pour ses dirigeants de dire "faites-nous confiance, nous n'abusons pas des données que nous récupérons"", a concédé le président, dans un discours de près d'une heure tièdement accueilli par les défenseurs de la vie privée.

La Commission européenne a réagi en saluant "un pas dans la bonne direction", mais l'UE attend des actes, a déclaré vendredi la vice-présidence de la Commission européenne, Viviane Reding. "La Commission européenne a demandé en novembre de mettre en oeuvre des actions pour restaurer la confiance. Les déclarations du président Obama sont un pas dans la bonne direction", a commenté Mme Reding, responsable de la Justice. "Je suis encouragée par le fait que les citoyens non américains vont pouvoir bénéficier de protection contre l'espionnage, mais j'attends de voir ces engagements se concrétiser avec des lois", a-t-elle ajouté.