Municipales : êtes- vous favorable à un Front républicain pour contrer le FN ?

  • A
  • A
Municipales : êtes- vous favorable à un Front républicain pour contrer le FN ?
@ Reuters
Partagez sur :

LA QUESTION DU JOUR - Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a appelé "les forces démocratiques et républicaines" à faire barrage au FN au second tour.

Le Front national a réalisé une spectaculaire progression dimanche au premier tour des municipales, marqué par une sanction de la gauche au pouvoir, sur fond d'impopularité record de l'exécutif qui a permis à la droite de progresser. Cent quatorze villes de plus de 30.000 habitants, sur 270, pourraient être le théâtre de triangulaires au second tour des élections municipales dimanche prochain.

Devant cette montée frontiste, la gauche s'est mobilisée sur son registre habituel : le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a appelé "les forces démocratiques et républicaines" à faire barrage au FN au second tour. Mais l'UMP restera fidèle à sa ligne depuis 2011, le "ni PS, ni FN". "Nous nous sommes tous mis d'accord à l'UMP pour refuser toute alliance avec le Front national et refuser le front républicain", a annoncé Henri Guaino, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy et député des Yvelines.


sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

L'ESSENTIEL - Municipales : la droite à 48%, la gauche à 43%

ZOOM - Ces villes où le Front National est en tête

PARTICIPATION - Municipales : l'abstention s’élève à 35%

ANALYSE - Olivier Duhamel : un score "très impressionnant" pour le FN mais...

REACTION - Marine Le Pen : un crû exceptionnel pour le FN

REACTION - Ayrault en appelle au front républicain

REACTION - Copé en appelle à "celles et ceux qui ont voté pour le FN"

PARIS - NKM donnée en tête au 1er tour mais...