François Hollande s’adresse-t-il trop aux patrons ?

  • A
  • A
François Hollande s’adresse-t-il trop aux patrons ?
@ REUTERS
Partagez sur :

LA QUESTION DU JOUR - Une trentaine de chefs d'entreprises étrangères ont été reçus lundi à l’Elysée pour un conseil stratégique de l'attractivité.

Dans la lignée du "pacte de responsabilité" promis aux entreprises pour relancer l'emploi, François Hollande a donné lundi à l'Elysée le coup d'envoi d'une opération séduction à l'égard d'investisseurs étrangers encore sceptiques, leur promettant la stabilité puis des allègements fiscaux mais aussi un meilleur accueil dans une France "ouverte au monde" et "attractive".

De quoi faire une nouvelle fois grincer des dents la gauche de la gauche. François Hollande "fait une politique économique de droite" a ainsi accusé dimanche Jean-Luc Mélenchon, le leader du Parti de gauche, estimant sur BFM-TV que "ça ne peut pas être ça notre relation avec le patronat". A droite, cette nouvelle initiative du chef de l'Etat laisse sceptique. "C'est une opération de communication destinée à masquer les difficultés en matière d'emploi, a ainsi jugé l'ex-ministre Michèle Alliot-Marie, tête de liste UMP aux élections européennes en Ile-de-France. Et si pour la présidente du Front national, Marine Le Pen, ce conseil de l'attractivité n'est que de la "com'", le porte-parole du PS David Assouline a estimé que François Hollande était "dans son rôle" en faisant "venir les entreprises (...) pour le bien des travailleurs".


sur le même sujet, sujet,

VIDEO - François Hollande est-il le président des patrons?

DU CONCRET - Croissance : les raisons de la bonne surprise

INFO E1 - Pacte de responsabilité : pas de contreparties chiffrées

RÉCIT - Les dessous du câlin entre François Hollande et un "pigeon"