Faut-il sanctionner un maire qui refuserait de célébrer un mariage gay ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Alors que le conseil municipal d’Arcanges, dans les Pyrénées-Atlantiques, a fait savoir vendredi qu’aucun mariage gay ne serait célébré sur la commune, le gouvernement a haussé le ton ce week-end. Manuel Valls, d’abord, Najat Vallaud-Belkacem ensuite, ont rappelé que les contrevenants s’exposaient à des sanctions pouvant aller jusqu’à la révocation. Selon vous, un maire qui refuse de célébrer un mariage homosexuel doit-il être sanctionné ?