A vos yeux, Marseille est-elle devenue une zone de non-droit ?

  • A
  • A
Partagez sur :

LA QUESTION DU JOUR - La cité phocéenne est le théâtre de règlements de comptes en cascade.

LA QUESTION DU JOUR - Après un énième règlement de comptes à Marseille, sur fond de trafic de drogue et de sérieux problèmes d'emploi, le gouvernement a décidé de réagir et de le faire savoir. Descendu dans la cité phocéenne avec pas moins de cinq ministres, Jean-Marc Ayrault a donc réaffirmé la détermination de l’État. Mais aussi promis des renforts : 24 policiers spécialisés dans l'investigation et une compagnie de CRS seront prochainement déployés à Marseille. Sauf que ce déplacement du gouvernement et cette annonce de renfort n'est pas une première et n'a pas permis d'enrayer foncièrement la spirale de la violence.