Epuisé, un éléphant meurt en transportant des touristes à Angkor

  • A
  • A
Epuisé, un éléphant meurt en transportant des touristes à Angkor
Yem Senok / Facebook
Partagez sur :

Au Cambodge, les photos de la mort de "Sambo" ont provoqué l'émoi sur Facebook. Une pétition en ligne a été lancée.

LA STORY

Elle s'appelait Sambo. Depuis 2001, souvent sous une chaleur de plomb, elle portait sur son dos les touristes à travers le complexe d'Angkor, l'un des plus célèbres sites archéologiques du Cambodge.


Des-Francais-expulses-du-Cambodge-pour-avoir-pose-nus

Le site d'Angkor s'étend sur une surface de 400 km2 et regroupe une centaine de temples. Angkor Vat est le plus célèbre d'entre eux. (AFP)


Mais vendredi matin, l'éléphante, âgée de plus de 40 ans, s'est effondrée. Publiées sur Facebook, les photos de Sambo, morte et allongée sur le flanc, ont été partagées plus de 8000 fois :

 


Citant un porte-parole de "The Angkor Elephant Company" (l'entreprise qui gère les promenades en éléphants à Angkor), le Phnompenhpost rapporte que l'animal serait mort "d'une crise cardiaque, due aux températures élevées et à l'absence de vent". Il faisait 40 degrés ce jour là.

 

Une pétition en ligne

 

Rapidement, une pétition a été lancée sur le site Change.org pour demander l'arrêt des promenades à dos d'éléphants à Angkor. Lundi, elle recueillait déjà plus de 14.000 signatures.


change

Capture d'écran (change.org)


Il est temps de mettre fin aux promenades à dos d'éléphant dans le parc archéologique d'Angkor


Cité par le Dailymail, le responsable de l'ONG de défense des éléphants du Cambodge "The Elephant Valley Project" précise que le temple d'Angkor exploite aujourd'hui 13 pachydermes, ce qui en fait "la plus grande concentration d'éléphants captifs du pays". On ignore encore la nationalité des personnes que Sambo transportaient ce jour là, ni si elles ont été blessées quand l'animal s'est effondré.