Zimbabwe : l'ex-vice-président Emmerson Mnangagwa est rentré dans son pays

  • A
  • A
Zimbabwe : l'ex-vice-président Emmerson Mnangagwa est rentré dans son pays
L'ancien vice-président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa est rentré dans son pays jeudi. @ AFP
Partagez sur :

Emmerson Mnangagwa, qui était en exil depuis son éviction du gouvernement début novembre, a rencontré mardi le bureau politique de la Zanu-PF, le parti au pouvoir. 

L'ancien vice-président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa, qui doit succéder au président démissionnaire Robert Mugabe, est rentré dans son pays jeudi, a indiqué son assistant personnel.

Une investiture prévue vendredi. Emmerson Mnangagwa, qui était en exil depuis son éviction du gouvernement début novembre, "a rencontré le bureau politique de la Zanu-PF (parti au pouvoir) sur la base aérienne de Manyame" à Harare, a déclaré Larry Mavhima. "Son investiture est prévue vendredi", a-t-il confirmé. Emmerson Mnangagwa "a déjà quitté le palais présidentiel où il a eu un debriefing (...). Il va maintenant au quartier général de la Zanu-PF", a-t-il ajouté.

Éjecté du gouvernement sous la pression de la compagne de Mugabe.  Après trente-sept ans de pouvoir, Robert Mugabe a démissionné mardi, sous la pression de l'armée qui a pris le contrôle du pays dans la nuit du 14 au 15 novembre, de la rue et de son parti. La formation politique a propulsé dès dimanche Emmerson Mnangagwa président de la Zanu-PF et candidat à la présidentielle de 2018, en remplacement de Robert Mugabe. L'ancien bras droit de Robert Mugabe a été victime d'une violente campagne de dénigrement de Grace Mugabe, qui a obtenu le 6 novembre son éviction. C'est son expulsion qui a provoqué le coup de force de l'armée et au final la chute du plus vieux chef de l'État de la planète.