Zimbabwe : le fils de Cecil le lion, Xanda, a été tué par un chasseur de trophées

  • A
  • A
Zimbabwe : le fils de Cecil le lion, Xanda, a été tué par un chasseur de trophées
Cecil, un des lions les plus chers du pays, a été abattu par un chasseur de trophées en 2015 au Zimbabwe.@ AFP/ZIMBABWE NATIONAL PARKS
Partagez sur :

Xanda, un des fils de Cecil le lion, a été abattu par un chasseur de trophées au Zimbabwe, une chasse "légale" puisque le lionceau était âgé de plus de six ans.

Deux ans après la mort de Cecil le lion, l'histoire se répète. Un des fils de ce félin abattu en 2015, et dont la mort avait provoqué l'indignation planétaire, a été tué par un chasseur professionnel au Zimbabwe ces derniers jours, rapporte The Telegraph jeudi. Baptisé Xanda, le lionceau de 6 ans a été tué à l'extérieur du parc national de Hwange, dans le nord-ouest du pays, selon des gardiens du parc.

Xanda s'était aventuré en dehors du parc. Le chasseur qui a tué Xanda, Richard Cooke, s'est aperçu que "son trophée" portait un collier électronique et l'a rapporté à des chercheurs. "Richard Cooke fait partie des 'bons' gars. Il est éthique, il a renvoyé le collier et a communiqué sur ce qu'il s'est passé", a expliqué au Telegraph Andrew Loveridge, du Département de zoologie de l'université d'Oxford, en charge de la surveillance des lions qui portent ces colliers. 

Le collier de Xanda, posé en octobre dernier, servait à surveiller ses mouvements : "Nous le suivions à distance et nous savions que Xanda et son clan passaient beaucoup de temps en dehors du parc depuis six mois, mais il n'y avait pas grand-chose à faire", a ajouté Andrew Loveridge. Le chercheur espère désormais qu'une zone d'exclusion de 5 km soit mise en place autour du parc national, afin d'éviter que d'autres lions porteurs de colliers soient abattus "accidentellement" par les clients de safaris. 

"Sa chasse était légale".  "La chasse (de Richard Cooke) était légale et, comme Xanda était âgé de plus de 6 ans, il n'était plus protégé" par la loi, a encore défendu le chercheur. D'après la page Facebook de l'association "Les lions du parc national de Hwange", Richard Cooke aurait également tué en 2015 le frère de Xanda, un autre des fils de Cecil, âgé quant à lui de 4 ans.

En juillet 2015, un chasseur de trophées avait suscité l'indignation en tuant Cecil, un des lions les plus chers du Zimbabwe, qui s'était lui aussi aventuré en dehors du parc national. Walter Palmer avait été condamné à payer 65.000 dollars d'amendes et avait l'objet d'une véritable chasse à l'homme.