08/11/2017 - 18h47

Yoann Barbereau, un Français condamné en Russie, est rentré en France

© FAMILY HANDOUT / AFP

Yoann Barbereau, condamné en Russie, est rentré en France mercredi "par ses propres moyens". Le comité de soutien de l'ancien directeur de l'Alliance française d'Irkoutsk, en Sibérie, a annoncé la nouvelle mercredi en début de soirée. "Yoann Barbereau a enfin recouvré la liberté. Par ses propres moyens, il a réussi à quitter la Russie et a posé le pied aujourd'hui sur le sol français", a fait savoir le comité dans un communiqué.

Yoann Barbereau avait été condamné en 2015 par contumace à 15 ans de camp à régime sévère par la justice russe pour des actes à caractère sexuel sur sa propre fille Héloïse, qu'il a toujours niés. Il avait pris la fuite en 2016 et "vivait caché en Russie", selon le communiqué.

Victime d'une manipulation par les autorités russes ? L'émission Envoyé spécial sur France 2 consacre jeudi un sujet au " kompromat ", cette technique de manipulation largement pratiquée par les autorités russes, dans lequel le cas de Yoann Barbereau est longuement évoqué. Pour la première fois, l'ancien directeur de l'Alliance française d'Irkoutsk s'y exprime publiquement, déclarant notamment qu'il se considère comme "un otage" en Russie.

Yoann Barbereau, rappelle son comité de soutien, "a déposé une requête devant la Cour européenne des droits de l'homme. Il y dénonce les nombreuses violations du droit dont l'enquête et le procès (en Russie, ndlr) ont été émaillés".