Yémen : une frappe américaine tue cinq membres d'al-Qaïda

  • A
  • A
Yémen : une frappe américaine tue cinq membres d'al-Qaïda
Une frappe aérienne américaine a tué cinq djihadistes d'al-Qaida.@ MOHAMMED HUWAIS / AFP
Partagez sur :

Les Etats-Unis veulent empêcher les djihadistes d'al-Qaïda de "trouver un repaire pour de futures attaques" au Yémen.

Cinq membres d'al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) ont été tués dans une frappe aérienne américaine la semaine passée au Yémen, selon des responsables militaires américains mercredi.

"Une menace sérieuse". Ce bombardement est intervenu le 21 octobre dans le gouvernorat de Marib, à l'est de Sanaa, selon un communiqué du commandement des forces américaines au Moyen-Orient (Centcom). Aqpa "reste une menace sérieuse dans la région et pour les États-Unis", a indiqué le porte-parole du Centcom, le major Josh Jacques. La présence d'Aqpa "a un effet déstabilisant sur le Yémen et nous œuvrons pour les empêcher d'y trouver un repaire pour de futures attaques", a-t-il ajouté. Les noms des djihadistes éliminés n'ont pas été divulgués.

Les opérations contre les membres d'Aqpa au Yémen sont distinctes de celles menées par l'Arabie saoudite contre les rebelles chiites houthis, qui ont pris le contrôle de la capitale Sanaa et de grandes portions du territoire.