Yémen : les soldats saoudiens participant à la guerre bénéficieront d'un bonus

  • A
  • A
Yémen : les soldats saoudiens participant à la guerre bénéficieront d'un bonus
@ STRINGER / AFP
Partagez sur :

Le roi Salmane d'Arabie saoudite a ordonné de verser un mois de salaire supplémentaire aux soldats participant à la guerre au Yémen.

Le roi Salmane d'Arabie saoudite a ordonné de verser un mois de salaire supplémentaire aux soldats participant à la guerre au Yémen, a rapporté l'agence de presse officielle SPA, alors qu'un soldat saoudien est mort dans les combats, lundi. L'Arabie saoudite est à la tête d'une coalition arabe qui intervient au Yémen en soutien au gouvernement du président Abd Rabbo Mansour Hadi contre les rebelles Houthis alliés aux partisans de l'ex-président yéménite Ali Abdallah Saleh.

Des bonus en pleine crise économique. "Cet ordre concerne les employés du ministère de l'Intérieur, ceux du ministère de la Défense et les membres de la Garde nationale", a ajouté l'agence de presse officielle, sans préciser combien cela coûtera aux finances publiques. Ce bonus a été annoncé sur fond d'intensification des opérations contre les rebelles Houthis qui contrôlent la capitale yéménite Sanaa et le nord du pays. Ces dépenses supplémentaires interviennent au moment où l'Arabie saoudite fait face à un énorme déficit budgétaire (80 milliards d'euros annoncés pour 2016), provoqué par la chute des prix du pétrole.

Une flambée des combats.Les combats ont repris de plus belle après la suspension le 6 août de pourparlers de paix entre gouvernement et rebelles sous l'égide de l'ONU au Koweït. Des dizaines de soldats saoudiens ont été tués au Yémen ou à la frontière avec ce pays depuis le début de l'intervention en mars 2015 de l'Arabie saoudite à la tête d'une coalition arabe au Yémen.

Lundi, un caporal des gardes-frontières saoudiens, Mishari al-Shahrani, a été la dernière victime en date. Il a été tué dans une zone frontalière lors d'échanges de tirs avec les rebelles Houthis, selon le ministère de l'Intérieur saoudien.