Yémen : ils connaissaient les risques

  • A
  • A
Yémen : ils connaissaient les risques
Un catamaran a été retrouvé jeudi vide de son équipage français au large du Yémen.@ REUTERS
Partagez sur :

Les proches du couple de plaisanciers français porté disparu leur avaient déconseillé  cette zone.

"Ils savaient qu'ils prenaient des risques". Les proches du couple de plaisanciers français, porté disparu au large du Yémen, sont catégoriques trois jours après que leur bateau ait été découvert au large du Yémen dans une zone dangereuse en proie aux incursions de pirates somaliens. "Tout le monde leur déconseillait d'y aller", a assuré une relation de Christian et Evelyne Colombo.

Ce que confirme Gérard, un ami de Christian : "ils savaient très bien que ce n’était pas évident de passer par là. Ils étaient parfaitement au courant des difficultés qu’ils pouvaient rencontrer", explique-t-il au micro d’Europe 1. Même si, tempère-t-il, "il y a beaucoup de bateaux qui y passent. Et qui n’ont pas de problème".

Au Yacht Club de Toulon, dont Christian était membre jusqu'à son départ en Méditerranée le 15 novembre 2008 pour un tour du monde, les amoureux de la mer évoquent "la passion de Christian", un ancien de "La Royale qui a beaucoup navigué pendant 15 ans".

Le catamaran du couple a été découvert jeudi au large du Yémen. Une source proche du dossier faisait état de traces de sang et de plusieurs impacts de balles. Un message d’alerte avait été lancé par l’équipage. Le navire doit être remorqué vers Djibouti pour être examiné par les autorités françaises.