L'unique candidat à la présidentielle yéménite de mardi, le vice-président Abd Rabbo Mansour Hadi, a été élu à 99,8% des voix, a annoncé vendredi soir la commission électorale nationale à Sanaa. Selon les résultats définitifs, 6.635.192 électeurs sur les 10.243.364 ont pris part au scrutin, soit un taux de participation de 66%. Sur les votes validés, 99,8% sont allés à Abd Rabbo Mansour Hadi, selon la même source.

Abd Rabbo Mansour Hadi était le seul candidat pour succéder à Ali Abdallah Saleh dans le cadre d'un accord de transition élaboré par les monarchies du Golfe. Le nouveau président "prêtera serment devant le Parlement samedi 25 février et sera investi lundi 27 février lors d'une cérémonie au palais présidentiel au cours de laquelle Ali Abdallah Saleh lui remettra officiellement le pouvoir", a indiqué la commission électorale dans un bref communiqué.

Jeudi, la commission avait indiqué qu'elle continuait de rassembler les résultats du scrutin et expliqué le retard par des difficultés logistiques et le fait que dans le Sud, le vote avait été perturbé par des autonomistes.