Yémen : Christian Colombo a été tué

  • A
  • A
Yémen : Christian Colombo a été tué
Le corps de Christian Colombo a été jeté à la mer par des pirates. Son bateau a été récupéré par la Marine française.@ ECPAD
Partagez sur :

Le corps du plaisancier, porté disparu depuis jeudi, a été jeté à la mer par des pirates.

"Ils ont assassiné mon mari". Evelyne Colombo a annoncé, elle-même, aux soldats espagnols qui l’ont libérée que les pirates somaliens ont abattu son époux, Christian Colombo, jeudi dernier. La Française, portée disparue au large du Yémen, a été libérée grâce à une intervention supervisée par le commandement de l’opération européenne de lutte contre la piraterie Atalante, samedi en fin d’après-midi comme l’avait révélé Europe 1.

La Varoise de 53 ans a raconté comment l’ancien marin de la Royale a tenté de défendre son épouse et son bateau, le tribal kat, un catamaran de 17 mètres, avant d’être froidement assassiné par les pirates. Et de confirmer que le corps de Christian Colombo a été jeté à la mer.

"Il n'y avait pas grand-chose qui l'inquiétait, (...) il n'a pas laissé les choses se passer comme cela, il a protégé sa femme", a confié Gérard Navarrin, un proche ami du couple.

"Il a dû rester debout devant les pirates", a témoigné son ami sur Europe 1 :

Délivrée par une frégate espagnole

Evelyne Colombo a ensuite été emmenée sur l’embarcation des pirates somaliens. Objectif : regagner la côte. C’était sans compter sur l’intervention d’une frégate espagnole.

Après quelques échanges de tirs, les militaires ont réussi à secourir l’otage française. Et ce, alors que l’embarcation étaient en train de couler. Les sept pirates ont également été appréhendés. Saine et sauve, la Française a été hospitalisée sur la base militaire de Djibouti, en état de choc.

Le couple de plaisancier était parti faire un tour du monde il y a deux ans et demi. Leur catamaran avait été retrouvé vide, dérivant jeudi au large du Yémen. Une source proche du dossier avait annoncé que des "traces suspectes à bord" avaient été découvertes.