Yémen : 13 loyalistes tués par les rebelles en dépit de la trêve

  • A
  • A
Yémen : 13 loyalistes tués par les rebelles en dépit de la trêve
@ FAYEZ NURELDINE / AFP
Partagez sur :

Cette attaque survient alors que des pourparlers de paix doivent débuter lundi prochain au Koweït sous l'égide de l'ONU.

Au moins 13 combattants progouvernementaux ont été tués dans une attaque rebelle près de la capitale yéménite Sanaa, en dépit d'un cessez-le-feu décrété par l'ONU cette semaine, ont indiqué jeudi des sources militaires.

La trêve entrée en vigueur dimanche n'est pas respectée. Des rebelles Houthis ont attaqué tard mercredi des positions loyalistes à Nahm, au nord-est de Sanaa, où des combats se poursuivent depuis deux semaines malgré un engagement des belligérants à respecter une trêve entrée en vigueur dimanche à minuit. Des rebelles ont aussi été tués dans les affrontements de mercredi soir, a dit une source militaire loyaliste, sans pouvoir en préciser le nombre. Plus tôt mercredi, un sniper rebelle avait mortellement touché un général dans cette région où six soldats avaient également été blessés. 

Un cessez-le-feu violé à de multiples reprises. Le cessez-le-feu a été violé à de multiples reprises au Yémen depuis son entrée en vigueur, mais aucune des parties en conflit n'a déclaré qu'il a pris fin, alors que des pourparlers de paix doivent débuter lundi prochain au Koweït sous l'égide de l'ONU. Depuis l'intervention en mars 2015 d'une coalition sous commandement saoudien en soutien au gouvernement, le conflit au Yémen a fait 6.300 morts, pour moitié des civils, et 30.000 blessés, tandis que 2,4 millions de personnes ont été déplacées et 80% de la population a besoin d'une assistance humanitaire, selon l'ONU.