WikiLeaks : qui mène la riposte ?

  • A
  • A
WikiLeaks : qui mène la riposte ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

Ils défendent sur le net WikiLeaks. Qui sont ces hackers ? La réponse de Jean-Philippe Bichard.

Les sites de PayPal, MasterCard et Visa attaqués, pour soutenir WikiLeaks. Qui sont ceux qui mènent la riposte ? Réponse avec Jean-Philippe Bichard, analyste et porte-parole de l'éditeur de logiciels de sécurité informatique de Kaspersky, interrogé par Europe 1.

Qui prend fait et cause pour WikiLeaks ? – "Ce sont des gens favorables d’un point de vue idéologique à la thèse défendue par WikiLeaks et les sites Wiki en général. Ils prônent le partage, la transparence et la liberté de circulation sur le web. Ils ont décidé de lutter avec des cyber-armes pour faire du déni de service sur les sites qui bloquent WikiLeaks. Ils s’en prennent aux banques, aux financiers et même aux sites des avocats des jeunes filles qui ont porté plainte contre le fondateur de WikiLeaks."

C’est un nouveau phénomène ? "On a vu auparavant des actions malveillantes sur internet. Dès les années 1980 -1990, il y a eu des hackers isolés. Puis il y a eu les cybercriminels, qui ont pratiqué le spam et le cyber-racket. Et cela va continuer malheureusement. Là, il y a un fait nouveau. Des sites cherchent à attaquer d’autres sites pour une raison idéologique."

Que se passe-t-il sur les sites, lors de l'attaque ? "C’est du déni de service. Il faut imaginer, si on fait une analogie au télécopieur, que vous pouvez le saturer en lui demandant sans arrêt d’imprimer des fax. Là, c’est la même chose qui se passe avec les sites, des serveurs qui hébergent des sites web. Ils sont saturés et ils ne peuvent plus rendre le service qu’ils doivent rendre."

Est-ce compliqué de s’attaquer à un site ? – "C’est relativement facile. On trouve, sur l’internet underground, des sites qui vous proposent : soit d’attaquer à votre place avec un taux horaire qui est de 150 euros, soit de vous fournir des kits qui vous permettent d’attaquer directement."