Washington : une fusillade à la Navy fait 13 morts

  • A
  • A
Washington : une fusillade à la Navy fait 13 morts
Le tireur, abattu par les forces de l'ordre, s'appelle Aaron Alexis, un Noir de 34 ans de Fort Worth (Texas), a annoncé Valerie Parlave, une responsable du FBI chargée de l'enquête.@ Reuters
Partagez sur :

La police a abattu le tireur, Aaron Alexis, qui a ouvert le feu lundi dans un bâtiment de la Marine américaine.

L'INFO. Une fusillade dans un immeuble de bureaux de la Marine américaine à Washington a fait 13 morts lundi, parmi lesquels le tireur dont les motivations restaient inconnues, et huit blessés. Cette fusillade en plein cœur de la capitale fédérale est la plus importante sur une implantation militaire depuis l'assassinat de 13 militaires sur la base de Fort Hood au Texas en 2009.

>> Cet article est remis à jour régulièrement, cliquez ici pour avoir la dernière version.

L'ESSENTIEL

- Une fusillade a éclaté dans un immeuble de la Navy lundi matin.
- La police a abattu un homme identifié comme l'auteur des tirs.
- Il y aurait treize morts, selon le maire de la ville.

LES DERNIÈRES INFOS

16.09_policiers-FBI-washington_reuters

Treize morts selon un nouveau bilan. En fin d'après-midi, le bilan a été revu à 12 morts, outre le tireur, selon le maire de Washington, Vincent Gray. Un policier a été touché dans un échange de feu avec le tireur qui a été abattu. Au Washington Medical Center, la médecin-chef Janis Orlowski a fait état de trois blessés graves transportés dans son hôpital: un policier et deux femmes, dont une touchée à la tête mais sans que la balle ne pénètre le crâne.

Un seul et unique tireur. Le tireur, abattu par les forces de l'ordre, s'appelle Aaron Alexis, un Noir de 34 ans de Fort Worth (Texas), a annoncé Valerie Parlave, une responsable du FBI chargée de l'enquête. Dans la soirée, Hewlett-Packard a révélé qu'il travaillait comme informaticien pour un sous-traitant chargé de mettre à jour l'intranet de l'US Navy et des Marines. Ses motivations restent inconnues et "il n'y a aucune raison de penser à ce stade" qu'il s'agisse d'un acte terroriste, a affirmé le maire de Washington Vincent Gray, sans toutefois écarter d'office cette piste. "Nous sommes sûrs maintenant qu'il y avait une seule et unique personne responsable de la perte de vies dans l'immeuble", a déclaré dans la soirée la chef de la police de la capitale américaine, Cathy Lanier. 

Tout au long de la journée, les autorités ont cherché à vérifier si Aaron Alexis avait bénéficié ou non de la complicité d'un autre tireur, un Noir d'1,75 mètre âgé d'une cinquantaine d'années portant un uniforme vert olive et qui a été identifié dans une vidéo. Un troisième homme, un Blanc recherché dans un premier temps, a été mis hors de cause.

Le tireur :

Aaron Alexis 930

© Reuters

3.000 personnes travaillent dans l'immeuble. La fusillade a eu lieu à 08h20, heure locale, affirme dans un communiqué l'US Navy, selon qui le tireur a fait feu à au moins trois reprises dans l'un des immeubles de cette enceinte où travaillent quelque 3.000 employés de la marine américaine. On ne connait aucun détail sur les circonstances de la fusillade pour le moment.

Un site stratégique. Le site de Navy Yard à Washington abrite le quartier général du Commandant des systèmes navals de la marine américaine (NAVSEA), chargé de la conception et de la construction des navires et sous-marins américains. Il abrite également la résidence du chef d'état-major de l'US Navy, l'amiral Jonathan Greenert.

"Un badge est nécessaire pour entrer dans l'immeuble", a expliqué Patricia Ward qui a assisté à la fusillade. "Je n'ai pas entendu ce qu'il [le tireur] disait", a-t-elle ajouté.

16.09_helico-washington_reuters

Obama informé. Le président Barack Obama s'est exprimé depuis la Maison-Blanche d'où il a exprimé sa tristesse. "Nous envoyons nos pensées et prions pour tous ceux qui ont été touchés par cette tragédie", a-t-il déclaré.