Vos selfies intéressent la NSA

  • A
  • A
Vos selfies intéressent la NSA
Barack Obama lors d'un selfie avec un joueur de baseball David Ortiz@ Reuters
Partagez sur :

La NSA s'intéresse de près aux photos envoyées par MMS, couriels, etc. Objectif : se constituer une base de données pour la reconnaissance faciale.

LA RÉVÉLATION. Non seulement elle vous écoute, mais elle vous regarde également. Le New York Times a dévoilé dimanche que la NSA recueille d'énormes quantités de photos de personnes. Le but de l’agence de sécurité américaine : les utiliser dans ses programmes de reconnaissance faciale.

Les documents fournis par Edward Snowden font état d'une fiabilité toujours croissante des techniques de reconnaissance faciale utilisées par la NSA depuis ces quatre dernières années. Il est donc de plus en plus difficile de passer aux travers des mailles du filet de l'agence de sécurité américaine.

Des millions de photos en provenance des textos. La NSA aurait ainsi recours à un nouveau logiciel permettant d'exploiter une énorme masse d'images et de photos récupérées via des courriels, textos, réseaux sociaux, vidéo-conférences et autres moyens de communication. Selon les documents qui datent de 2011, la NSA intercepte "des millions d'images par jour".

24.03.Bandeau.Hollande.touriste.chinois.telephoneSelfie.Reuters.930.320

© REUTERS

Les informations biographiques et biométriques ciblées. "Il ne s'agit pas d'en avoir après les communications traditionnelles (des gens, ndlr.) : il s'agit de déployer tout un arsenal pour exploiter numériquement les indices qu'une cible laisse derrière elle, dans ses activités courantes sur internet, afin de recueillir des informations biographiques et biométriques", explique ainsi un document datant de 2010.

Aucune protection légale. Impossible de savoir précisément combien de personnes, notamment d'Américains, ont été la cible d l'interception de ces photos, selon le journal. L'inquiétude est d'autant plus grande qu'aux Etats-Unis, les lois sur la défense de la vie privée n'assurent pas de protection en matière de reconnaissance faciale.

Une porte-parole de la NSA a toutefois souligné auprès du New York Times que l'agence aurait besoin d'une approbation au niveau judiciaire pour l'utilisation de photos d'Américains qu'elle aurait recueillies via ses programmes de surveillance.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

INTERVIEW - Glenn Greenwald : Snowden a "une histoire explosive" qui n'a pas encore été révélée

DÉCLARATIONS - Edward Snowden a "reçu une formation d'espion"

ZOOM - Etats-Unis : Edward Snowden craint pour sa vie

INFO - Snowden dit qu'il n'a "aucune chance d'avoir un procès équitable"

ZOOM - Edward Snowden : "J'ai déjà gagné"