Volcan : vers un retour à la normale du trafic

  • A
  • A
Volcan : vers un retour à la normale du trafic
L'Allemagne et la Grande-Bretagne sont touchées par le nuage de cendres.@ REUTERS
Partagez sur :

Europe1.fr fait le point sur le trafic aérien avec la fin de l'éruption du volcan Grimsvötn.

Le nuage de cendres émis par le volcan islandais Grimsvötn ne perturbe désormais quasiment plus le trafic aérien dans le nord de l’Europe. Le volcan n'est d'ailleurs plus en éruption. Aucune perturbation n'est prévue jeudi en Europe, a annoncé Eurocontrol. "Aujourd'hui (jeudi) la situation est bonne à l'exception de la partie centrale de la Norvège et de la Suède", a indiqué l'institution sur son site Twitter.

"On s'attend à peu (d'impact) ou à aucun impact sur le trafic aérien européen dans les prochaines 48 heures", a précisé Eurocontrol. Les autorités françaises se montrent elles aussi rassurantes.

>> Europe1.fr fait le point sur la situation, pays par pays :

France. Le nuage de cendres volcaniques en provenance d'Islande n'impactera pas l'espace aérien français. ICe dernier ne sera donc pas fermé, a annoncé mercredi l'aviation civile. "Pour moi, en basse altitude, il n'y a aucun problème, ni aujourd'hui, ni demain, ni après-demain", a déclaré Patrick Gandi, directeur général de l'aviation civile. "On ne fermera pas (l'espace aérien français) sur cette éruption-là, c'est très clair", a-t-il assuré.

Allemagne. Le trafic aérien a repris mercredi après-midi dans le nord de l'Allemagne après une paralysie de plusieurs heures. Les aéroports aéroports les plus touchés ont été ceux de Brême, Hambourg et Berlin. Ces trois aéroports ont rouvert au trafic mercredi soir.

Au total, 450 vols ont été annulés mercredi dans l'espace aérien allemand, selon l'organisation européenne de la sécurité aérienne, Eurocontrol. Le nombre des annulations de vol est moindre que ce que laissaient prévoir les premières prévisions dans la matinée. Eurocontrol avait dans un premier temps tablé sur l'annulation de 700 vols au-dessus de l'Allemagne

Danemark. L'espace aérien danois, dont une petite partie a été fermée mardi au trafic, dans le nord-ouest, a rouvert mercredi à la suite de la disparition du nuage de cendres, a annoncé l'organe danois de contrôle du trafic aérien (Naviair).