Vol MH370 : ces données satellite qui restent à exploiter

  • A
  • A
Vol MH370 : ces données satellite qui restent à exploiter
Les données brutes ont été publiées mardi@ Reuters
Partagez sur :

La Malaisie a publié mardi les données brutes utilisées pour déterminer la zone de chute du Boeing.

LES DONNÉES. Si vous avez des compétences en analyse de données satellite, faites-vous plaisir. Comme elle l'avait annoncé auparavant, la Malaisie a publié mardi les données brutes utilisées pour déterminer la trajectoire du Boeing disparu de la Malaysia Airlines.

Le département de l'aviation civile a travaillé avec la société Inmarsat, qui lui a fourni ces enregistrements satellite, pour publier 47 pages de données et de notes explicatives. Tirer des conclusions de ces données brutes extrêmement techniques prendra beaucoup de temps, préviennent les analystes.

Plus de confiance. Les autorités malaisiennes répondent ainsi à une demande des familles des passagers disparus. Les proches souhaitent que d'autres analystes puissent jeter un oeil à ces données, alors que l'épave de l'avion n'a toujours pas été repérée près de trois mois après sa disparition des écrans-radars.

L'interprétation des données Inmarsat avait été conduite par une équipe internationale d'enquêteurs, comprenant des membres des agences de sécurité aérienne de Grande-Bretagne, Chine et Etats-Unis.

L'absence de résultat probant et les maladresses des autorités malaisiennes lors des premiers jours des recherches ont suscité plusieurs explications, plus ou moins farfelues, sur cette disparition mystérieuse, et le scepticisme de proches des passagers.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

MAUVAIS COUP - Malaysia Airlines plombée par la disparition de l'avion

INTERROGATION - Des débris retrouvés dans le golfe du Bengale ?

QUESTION - Pourquoi on pourrait ne jamais retrouver le MH370

COLÈRE - MH370 : des employés retenus par des familles

RECHERCHES - Toujours aucune trace de l'épave