Vol de 38 millions d'euros de diamants : procès pour 19 prévenus

  • A
  • A
Vol de 38 millions d'euros de diamants : procès pour 19 prévenus
38 millions d'euros de diamants ont été dérobés à l'aéroport de Bruxelles le 18 février 2013.@ NOEL CELIS / AFP
Partagez sur :

Dix-neuf personnes suspectées d'être impliquées dans le spectaculaire braquage de diamants à Bruxelles en 2013 seront jugées dans un tribunal correctionnel.

Le parquet a décidé de renvoyer 19 personnes devant un tribunal correctionnel trois ans après un spectaculaire braquage à l'aéroport de Bruxelles au cours duquel 38 millions d'euros de diamants avaient été dérobés, selon l'agence Belga.

"Suspectés d'appartenir à une organisation criminelle". "Neuf personnes comparaîtront pour complicité lors du vol et pour avoir dérobé et mis le feu aux véhicules employés lors de celui-ci", a indiqué le parquet de Hal-Vilvorde. "Les autres sont suspectés de recel d'une partie du butin. Six d'entre eux sont également soupçonnés de blanchiment d'argent en Belgique, en Suisse et au Maroc. Dix-huit des personnes renvoyées devant la justice sont par ailleurs suspectées d'appartenir à une organisation criminelle", précise encore l'institution judiciaire. Il s'agit de seize hommes et de trois femmes, résidant en Belgique à l'exception d'une personne.

Braquage éclair de 38 millions d'euros. Le 18 février 2013, huit hommes armés de fusils mitrailleurs, encagoulés et porteurs d'uniformes de policiers, ont braqué les pilotes d'un avion de la compagnie Swiss qui s'apprêtait à partir pour Zurich, ainsi que des transporteurs de la Brink's, sur le tarmac de l'aéroport, sans tirer un coup de feu. Ils ont ensuite extrait de la soute 120 colis contenant principalement des diamants, d'une valeur estimée à 38 millions d'euros.

Trois mois plus tard, le travail de quelque 200 enquêteurs a abouti à l'interpellation d'une trentaine de personnes dans les trois pays. Une partie du butin a été récupérée. Fin novembre en Suisse, deux personnes impliquées, un promoteur immobilier de 61 ans, qui avait caché dans une partie du butin, et son avocat, un ami proche, ont écopé respectivement de deux ans de prison avec sursis et d'une amende avec sursis.