Vogue veut des mannequins en bonne santé

  • A
  • A
Vogue veut des mannequins en bonne santé
Vogue lance un pacte en six points pour promouvoir "l'image d'un corps sain".@ MAXPPP
Partagez sur :

Le magazine de mode veut encourager "des conditions de travail saines".

Des mannequins en bonne santé et âgées de plus de 16 ans, c'est la condition sine qua non pour figurer désormais dans le magazine de mode Vogue. Les rédactrices en chef des 19 éditions mondiales ont signé un pacte afin de promouvoir "l'image de corps en bonne santé".

"Ambassadeurs d'un corps sain"

Cet accord en six points sera publié dans les magazines de juin. Il stipulera ainsi que Vogue ne travaillera plus avec des mannequins de moins de 16 ans ou "qui semblent avoir des troubles du comportement alimentaire". "Nous serons les ambassadeurs de l'image d'un corps sain", dit le pacte. "Vogue pense que la bonne santé, c'est la beauté", argumente Jonathan Newhouse, président de Conde Nast International, propriétaire du magazine.

Les rédactrices en chef demanderont dorénavant aux agences de ne pas leur envoyer des mannequins de moins de 16 ans. Les directeurs de casting devront alors vérifier l'âge des candidates et encourager "des conditions de travail saines", notamment concernant l'alimentation.

Le pacte s'adresse également aux couturiers. Il prévoir de les encourager à "prendre en compte les répercussions que peuvent avoir la création de modèles de vêtements aux tailles irréellement petites, ce qui encourage l'utilisation de mannequins particulièrement maigres".

Fini la promotion de la maigreur ?

Ce pacte marque un vrai tournant pour le magazine qui avait fait scandale en décembre 2010, avec une série de photos mettant en scène des petites filles maquillées et habillées comme des adultes, dans des poses équivoques.

Et ce, d'autant plus que depuis des années, les magazines de mode sont vivement critiqués. Ils sont accusés de faire la promotion de la maigreur et de standards de beauté non réaliste. Pire encore d’abuser de la retouche d’images.