Violences en Inde : les protestataires acceptent un accord

  • A
  • A
Violences en Inde : les protestataires acceptent un accord
Les manifestants ont paralysé le trafic routier et ferroviaire. @ AFP
Partagez sur :

Les Jats réclamaient des quotas d'emplois pour leur caste influente. Un appel à cesser les violences devrait être lancé lundi.

Les manifestants indiens, les Jats, ont annoncé lundi avoir accepté une proposition du gouvernement de leur Etat après des émeutes qui ont fait 19 morts. Ils réclamaient depuis vendredi la mise en place de quotas dans la fonction publique pour leur caste influente.

Un appel à arrêter les violences. "Nous avons accepté la proposition du gouvernement" de l'Etat de Haryana, dans le Nord de l'Inde, "et nous sommes en train de consulter d'autres dirigeants (de la caste) des Jats pour parvenir à un consensus sur un appel à arrêter l'agitation aujourd'hui", a déclaré Yashpal Malik, qui dirige un groupe d'organisations représentatives de cette communauté. Les violences ont fait 19 morts et 200 blessés.