Villa Médicis : un mur écroulé fait jaser

  • A
  • A
Partagez sur :

L'écroulement la semaine passée d'un mur du 17è siècle à Villa Médicis fait jaser dans les milieux culturels à Rome après un article au vitriol du journal Repubblica accusant de mauvaise gestion le directeur Eric de Chassey qui parle de son côté de "non évènement".

Le mur situé le long de l'Allée des Orangers et "sur lequel des travaux de restauration étaient en cours depuis neuf mois" s'est effondré jeudi dernier sur une dizaine de mètres, a précisé Eric de Chassey jeudi. Selon le directeur, c'est un "non évènement parce qu'il n'y a pas eu de dégâts humains et il n'y avait pas d'oeuvres d'art en dessous".