VIDEO - Washington : les images juste avant la fusillade

  • A
  • A
VIDEO - Washington : les images juste avant la fusillade
@ REUTERS
Partagez sur :

VIDÉO - Le FBI a publié des vidéos montrant le tireur qui a tué douze personnes le 16 septembre dernier.

L’INFO. Aaron Alexis était bien seul. Le FBI a rendu publiques des séquences issues de caméras de vidéosurveillance montrant le tireur qui s’est introduit, le 16 septembre dernier, dans un immeuble de la Marine à Washington, tuant douze personnes. On peut y voir Aaron Alexis, 34 ans, abattu par la police, arpenter les couloirs du bâtiment, fusil à la main.

Les images révélées par le FBI :

Le déroulé des événements. Ces images montrent l’arrivée du tireur, un ex-soldat qui souffrait de "graves" troubles mentaux, dans le parking du bâtiment, vers 8 heures du matin, avec un sac. Sur la séquence suivante, on le voit sortir des toilettes, sans son sac, mais un fusil à la main, un Remington 870 coupé des deux côtés. Aaron Alexis arpente ensuite un long couloir vide, visiblement à la recherche de cibles, se cachant parfois. La suite est connue : Aaron Alexis a ouvert le feu sur sa première victime à 8h16, au quatrième étage de l’immeuble. C’est à 9h25 qu’il a été abattu par les forces de l’ordre, un étage plus bas.

washington Aaron Alexis 930

© Reuters

Il était "préparé à mourir". D’après des documents saisis sur l’ordinateur portable et le téléphone du tireur, Aaron Alexis était "préparé à mourir dans l’attaque", a en outre révélé le FBI. Sur son fusil, il avait gravé ces mots : "la fin de la souffrance", "ce n’est pas ce que vous dites" ou encore "c’est mieux ainsi". Les autorités en savent aussi un peu plus sur les troubles mentaux dont il souffrait. Une responsable du FBI a ainsi expliqué qu’il existe "de nombreux indicateurs qu’Alexis avait des hallucinations sur le fait qu’il était contrôlé ou influencé par des ondes électro-magnétiques de fréquence extrêmement faible (ELF)".

> ZOOM : La fusillade de Washington aurait-elle pu être évitée ?