VIDÉO - les Pussy Riot violemment attaquées à Sotchi

  • A
  • A
VIDÉO - les Pussy Riot violemment attaquées à Sotchi
Les Pussy Riot à Sotchi, mardi 18 février.@ ANATOLY MALTSEV/EPA/MAXPPP
Partagez sur :

NIET - Six membres des Pussy Riot ont été victimes d’une violente attaque par les forces de sécurité russes. Les caméras de télévision ont tout filmé.

Vidéo. Nouvelle attaque contre les membres des Pussy Riot, le groupe punk anti-Poutine. Un épisode de violences dont les télévisions présentes n’ont pas perdu une miette. Et pour cause : le happening se déroulait ce mercredi 19 février à Sotchi, en marge des Jeux olympiques d’hiver, chers au président Poutine. Les médias avaient également fait le déplacement en raison de la présence des deux membres les plus connues du groupe : Nadezhda Tolokonnikova et Maria Alekhina.



21 mois dans les geôles russes. Ces deux jeunes femmes avaient passé 21 mois dans les geôles russes après avoir été condamnées pour avoir chanté une prière punk contre Vladimir Poutine dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou. 

Défiance. Mais depuis leur libération, les deux jeunes femmes continuent de défier le pouvoir russe, y compris sur son territoire. Mardi, elles ont brièvement été détenues après avoir été arrêtées à Sotchi. "Nous avons été arrêtées... et sommes accusées de cambriolage", a écrit Nadejda Tolokonnikova sur son compte Twitter tandis que l'autre militante, Maria Alekhina, a posté ce cliché de leur arrestation.



Milice cosaque. Cette fois, aucune arrestation n’a eu lieu. Mais les images témoignent de la violence avec laquelle sont intervenus dix membres d’une milice cosaque. Selon l'agence américaine Associated Press, cette milice a été recrutée comme force policière auxiliaire  pour patrouiller dans les rues de la province de Krasnodar, qui englobe Sotchi.

sur le même sujet, sujet,

Sotchi - Les deux Pussy Riot ont été relâchées

Raté. L’étonnante première interview des Pussy Riot libérées

Retrouvailles. Libres, les deux Pussy Riot se sont retrouvées