VIDÉO - Le Premier ministre belge agressé à la frites-mayo

  • A
  • A
VIDÉO - Le Premier ministre belge agressé à la frites-mayo
@ AFP/BELGA/LAURIE DIEFFEMBACQ
Partagez sur :

Des ex-Femen belges ont jeté des frites et de la mayonnaise sur Charles Michel, lundi, dans un contexte de rejet de l'austérité.

Il était déjà confronté à des grèves monstres, mais cette fois, le Premier ministre belge a subi personnellement la fronde contre l'austérite. Charles Michel, a été aspergé de mayonnaise et bombardé de frites lundi par d'ex-Femen belges, dans un contexte de tension sociale et politique contre les mesures de son gouvernement.



Humour belge. Quatre jeunes femmes, vêtues de noir et en partie masquées, ont jeté des frites sur Charles Michel et l'ont surtout copieusement aspergé de mayonnaise aux cris de "Michel, dégage, austérité dégage", lors d'un discours à Namur. Après s'être changé, le Premier ministre a repris son intervention, prenant l'incident avec humour en s'excusant de "sentir un peu la mayonnaise".

A son arrivée au gouvernement en octobre, Charles Michel a annoncé des mesures de rigueur budgétaire qui ont provoqué une mobilisation sociale sans précédent. Le mouvement a culminé le 15 décembre avec une journée de grève générale qui a paralysé le pays.

>> LIRE AUSSI - Pourquoi la Belgique est-elle paralysée ?