Vidéo de Daech : "On est clairement dans la phase marketing et recrutement"

  • A
  • A
Vidéo de Daech : "On est clairement dans la phase marketing et recrutement"
@ AFP
10 partages

DÉCRYPTAGE - Pour l’islamologue Mathieu Guidère, la vidéo mise en ligne par l’EI est particulièrement inquiétante.

Le contexte. L’organisation Etat islamique (EI) a publié, dimanche, une vidéo de 18 minutes, dans laquelle elle réitère ses menaces à l’égard de la France. Une vidéo sans aucune limite, ni retenue, dont le but est clairement de cultiver la peur ; et qui met en avant de nouveaux éléments de langage du groupe terroriste.
Une vidéo très aboutie. Daech a, depuis longtemps, recours à une communication visuelle chiadée. Dans les très nombreuses vidéos que l’organisation terroriste publie sur internet, les codes du cinéma sont largement utilisés. La vidéo de dimanche n’échappe pas à la règle avec des séquences empruntées aux journaux télévisés, et des séquences où les terroristes s’entraînent à tirer, le tout conçu comme un clip.

"Elle est faite à la manière d’un film de guerre, lui empruntant d’ailleurs l’iconographie avec la mise en avant d’un commando, comme s’il s’agissait d’un film d’action américain", souligne Mathieu Guidère, islamologue, professeur à l'université de Toulouse-2, spécialiste du monde musulman et du terrorisme.

Daech veut insister sur la détermination de ses 'soldats du califat' prêts à tout

Une "opération extérieure". Pour le spécialiste, ce clip montre aussi que les attentats du 13 novembre ont été préparés bien en amont : "Daech a préparé son commando un peu comme un Etat se prépare pour une opération extérieure". En effet, la vidéo montre l’ensemble du commando du 13 novembre qui s’entraîne, dans le désert – probablement syrien – quelques semaines ou mois peut-être avant les attaques - et où chacun égorge un otage.

En montrant ces actes atroces, "l’EI veut insister sur la détermination de ses "soldats du califat" prêts à tout, et surtout sans aucune pitié", insiste Mathieu Guidère. La vidéo montre en effet les auteurs des attaques de Paris égorger ou exécuter avec une arme à feu sept otages, tout en fixant l’objectif, le sourire aux lèvres.

Le "testament des martyrs. Interrogé sur le but de ce clip vidéo, le spécialiste du terrorisme est très clair : pour lui, il ne s’agit pas d’une revendication des attentats – cela a été fait le 14 novembre – mais "d’un "testament des martyrs" qui s’inscrit pleinement dans l’idéologie de l’organisation Etat islamique".

Par le biais de ce clip, Daech envoie un message à ses jeunes (futures) recrues pour leur signifier de quelle manière l’organisation salue ceux qui sont morts pour la cause. "On est clairement dans la phase marketing et recrutement, avec une glorification et une mystification des auteurs des attentats", souligne Mathieu Guidère, précisant que ce procédé ne date pas de Daech, mais d’Al-Qaïda.

Dans ce message vidéo, "l’organisation revendique pour la première fois pleinement l’action terroriste", note Didier François, grand reporter à Europe 1 et spécialiste Défense. "Jusqu’à présent, elle parlait seulement de moudjahidine, désormais, elle utilise le terme terroriste", ajoute-t-il. Un changement qui n’a pas non plus échappé au regard de Mathieu Guidère : "maintenant ils assument le fait de vouloir semer la terreur. Il y a une décomplexification de leur action".

L’EI glorifie ses héros, comme nous avons, nous en France, commémoré nos héros et nos victimes

Des représailles et non pas une attaque. A travers le message délivré tout au long de cette vidéo – message en français -  Daech explique être dans une phase de représailles à l’égard de la France qui bombarde l’EI en Syrie. Des représailles qui permettent à l’organisation terroriste de justifier son action. "On est dans une logique de la 'loi du talion'. La France a intensifié" ses frappes, alors Daech prévient qu’elle va intensifier ses représailles", analyse l’islamologue.

Outre cette "justification", Daech menace clairement la France. "Cette vidéo est une véritable bombe psychologique qui revendique la terreur, qui cherche à nous terroriser pour nous pousser à baisser les bras, à capituler", analyse Didier François. Intitulée : "Tuez-les tous, où que vous les rencontriez", la vidéo appelle "les musulmans de France à prendre les armes, à se venger", souligne Mathieu Guidère.

Une vidéo inquiétante. Pour les spécialistes, cette vidéo revêt un caractère particulièrement inquiétant. Elle confirme la logique de représailles qui s’est installée juste après les attentats de novembre et présage d’une gradation, d’une montée en puissance, dans la réponse de Daech. Et puis, "elle a un impact terrible au niveau du recrutement", regrette Mathieu Guidère, "car dans ce message, l’EI glorifie ses héros, comme nous avons, nous en France, commémoré nos héros et nos victimes. C’est un message de propagande terriblement puissant et difficile à contrer".