VIDÉO - Barack a son "Obama Boy"

  • A
  • A
VIDÉO - Barack a son "Obama Boy"
Dans son clup, "Obama Boy" remercie le président américain pour son soutien au mariage gay.@ CAPTURE D'ECRAN YOUTUBE
Partagez sur :

 Un acteur new-yorkais déclare sa flamme en chanson au président des Etats-Unis.

Il porte un marcel et un short moulant, avec écrit sur les fesses le nom du président américain, candidat à sa réélection en novembre. Barack Obama vient de gagner un soutien avec "Obama Boy", un jeune New-Yorkais qui lui déclare sa flamme en vidéo, le remerciant pour son soutien au mariage homosexuel. "Le mariage homosexuel sera bientôt banal. J'en suis fou de joie", chante-t-il.

Le clip d'"Obama Boy" :

Un clip directement inspiré de celui d'"Obama Girl", la jeune femme en bikini qui chantait, pendant la campagne de 2008, son admiration pour celui qui n'était encore que sénateur. La vidéo avait à l'époque fait un carton et a été vue plus de 24 millions de fois sur YouTube.

"Crush on Obama", d'"Obama Girl" :

Un clip tourné en trois jours

Depuis, "Obama Girl" a exprimé sa déception quant à l'administration Obama, rappelle ABC News. Avec ses récentes déclarations sur le mariage gay, le président Obama a toutefois réussi à rallumer un peu la flamme, au moins avec Justin Brown, le vrai nom d'"Obama Boy". 

C'est avec l'un de ses amis cinéastes, John Duarte, qu'il a réalisé ce clip en trois jours. Aucun des deux n'est homosexuel, ce qui ne les empêche pas de saluer les propos du président. 

L'équipe d'Obama aurait apprécié

Justin Brown espère que cette vidéo aidera sa carrière d'acteur à décoller, mais il met aussi en avant des raisons plus personnelles, selon ABC News. L'un de ses amis gays voulait se marier et attendait que la loi soit adoptée dans son Etat, le Connecticut, mais il a été tué dans un accident de la route quelques mois avant la cérémonie.  

"Obama Girl" a confié au site Politico qu'elle trouvait la vidéo "hilarante" et s'est dite "flattée". Quant à l'équipe de campagne de Barack Obama, elle aurait également apprécié : sur son profil Facebook, Justin Brown assure que le clip a fait "mourir de rire" certains des proches du président.