Viande de cheval : "shocking" outre-Manche

  • A
  • A
Viande de cheval : "shocking" outre-Manche
En Grande-Bretagne, le scandale de la viande de cheval a particulièrement choqué.@ REUTERS
Partagez sur :

L’affaire, qui a pris une ampleur européenne, a suscité dégoût et dérision en Grande-Bretagne.

Outre-Manche, le scandale est encore plus retentissant. Depuis la découverte de viande de cheval dans des lasagnes au bœuf de la marque Findus, l’affaire n’a cessé de prendre de l’ampleur, touchant progressivement plusieurs pays en Europe.Mais les Britanniques sont particulièrement choqués et ils s'épanchent sur les réseaux sociaux. Tour d’horizon des réactions.

>> A lire aussi : Les acteurs du scandale

# Une affaire à la Une

Depuis le début du scandale, les médias, notamment les tabloïds, multiplient les Unes sur le sujet. "99% de cheval dans les lasagnes Findus", titrait ainsi The Sun le 8 février, en lettres énormes sur fond noir.

unes tabloid scandale du cheval

© CAPTURES D'ECRAN

evening standard viande de cheval

© CAPTURE D'ECRAN

# Du dégoût…

"Pour les Britanniques, l’équidé n’est tout simplement pas considéré comme de la nourriture", note le spécialiste de l’histoire médiévale Alban Gautier dans Le Monde. Ce qui explique peut-être le dégoût très fort exprimé par certains twittos, à l’image de @mollieefry qui écrit : "Billy et moi avons mangé un produit qui contenait apparemment de la viande de cheval, je crois que je vais mourir".

"Je pensais juste qu’il ne fallait pas s’étonner qu’il y ait eu autant de parasites et de maladies ces derniers temps puisqu’on a vendu de la viande de cheval comme si c’était de la nourriture", s’émeut de son côté @bethanybinnsox. D’autres envisagent carrément de laisser tomber la viande tout court.

"Je n’arrive pas à me faire à ces histoires de viande de cheval et de nourriture contaminée, ça me donne envie de devenir végétarienne".

#  … A la dérision

Mais si les internautes britanniques se sont emparés du sujet, c’est surtout pour en rire. "Je ne suis pas fan des burgers de cheval de Tesco, je préfère ‘My Lidl Pony’", un jeu de mots avec la chaîne discount et les jouets pour enfants ‘mon petit poney’", tweete ainsi @thedjbrisk.

Les publicités des supermarchés Tesco ont aussi été largement détournées.

D’autres petits malins tentent même de tirer parti du scandale, comme la branche londonienne de l’agence de marketing Steak, qui s’offre un petit coup de pub en détournant son propre logo. "Penny la vache, notre mascotte, fait une petite crise d’identité", assure l’agence.