Vents violents de l'Angleterre à la France

  • A
  • A
Vents violents de l'Angleterre à la France
L'Irlande, comme une grande partie du Royaume-Uni, a été frappée par une tempête.@ REUTERS
Partagez sur :

Une tempête balaie le Royaume-Uni, où elle a fait deux morts, et affleure le nord de la France.

Un vent violent souffle sur la Manche. Une tempête mêlant pluies et fortes rafales de vent a balayé mardi le Royaume-Uni et une partie de la France. Météo France avait placé le Nord et le Pas-de-Calais en vigilance orange, une alerte finalement levée en début de soirée.

208 interventions des pompiers dans le Nord

Côté français, les coups de vent violents ont brièvement privé d'électricité 13.000 foyers, a indiqué Electricité réseau distribution France (ERDF) dans un communiqué. 500 foyers n'étaient toujours pas encore raccordés en début de soirée. Les vents ont provoqué des coupures principalement dans le Boulonnais, le Calaisies et les Flandres, précise ERDF. Météo France a enregistré des rafales jusqu'à 125 km/h à Boulogne et au Cap Gris-Nez, 100 km/h à Steenvoorde, selon son dernier bulletin publié.

Les pompiers ont enregistré 188 interventions dans le Pas-de-Calais, principalement dans les régions de Boulogne-sur-Mer et Calais, principalement pour des objets, arbres ou fils électriques tombés sur la voie publique. Dans le Nord, les pompiers sont intervenus à 208 reprises, principalement pour des dégagements de chaussées suite à des chutes de tuiles ou de branchages.

Entre la France et l'Angleterre, les transports étaient également perturbés, et le port de Douvres a même dû être fermé. Tous les départs vers Calais ont ainsi été suspendus au départ de Douvres, la mer étant très agitée avec des vents de force 11 (sur une échelle en comprenant 12) et une très mauvaise visibilité. Les responsables du port ont demandé aux voyageurs de prendre contact avec les compagnies de ferry. Les liaisons entre l'Angleterre et l'île de Wight, au sud de l’Angleterre, ont été aussi en partie suspendues.

Deux personnes tuées en Grande-Bretagne

De l'autre côté de la Manche, le bilan est très lourd. Un homme de 50 ans est mort dans le Kent, au sud-est de Londres, écrasé par un arbre qui s'était abattu sur son véhicule. Son passager a pu s'échapper sain et sauf. La police a demandé aux automobilistes de ralentir et d'être très prudents. La tempête a également provoqué la mort d'un autre homme, membre de l'équipage d'un pétrolier, secoué par des vagues gigantesques dans la Manche.

Dans le sud-ouest du Royaume-uni, les autorités, craignant des inondations, ont émis un avis d'alerte pour 21 rivières. L'Irlande du Nord et le Pays de Galles n'ont pas été épargnés par le vent, qui a déraciné des arbres le long des routes, perturbant la circulation et entraînant la fermeture de plusieurs axes routiers.

Plus au Nord, l'Ecosse a été particulièrement affectée par la tempête. A l'aéroport de Glasgow, des vols ont été annulés ou retardés. Les rafales, allant jusqu'à 160 km/heure, ont aussi désorganisé la circulation des trains, et des bus ont été mis en place pour acheminer les voyageurs. Quelque 70.000 foyers ont été privés d'électricité.