Ventes de pétrole à Pyongyang : Pékin rejette les accusations de Trump

  • A
  • A
Ventes de pétrole à Pyongyang : Pékin rejette les accusations de Trump
La Chine ne reconnait pas avoir transporté du pétrole en Corée du Nord@ GREG BAKER / AFP
Partagez sur :

La Chine a démenti vendredi les accusations de transport de pétrole vers la Corée du Nord portées par Donald Trump dans un tweet.

La Chine a rejeté vendredi les accusations du président américain Donald Trump selon lequel Pékin laisserait du pétrole passer par bateau en Corée du Nord, en violation des sanctions de l'ONU.

Un "battage sans raison". "Faire du battage sans raison via les médias ne contribue pas au renforcement de la confiance mutuelle et de la coopération", a déclaré la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, interrogée sur le tweet dans lequel Donald Trump estimait que Pékin avait été pris "LA MAIN DANS LE SAC" en vendant du pétrole au régime nord-coréen.