Venezuela : Maduro demande à ses ministres de démissionner

  • A
  • A
Venezuela : Maduro demande à ses ministres de démissionner
@ AFP
Partagez sur :

Le président vénézuélien veut restructurer son gouvernement, après la lourde défaite de son parti aux législatives de dimanche.

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a demandé mardi à ses ministres de démissionner afin de procéder à une "restructuration" du gouvernement, après l'écrasante victoire de l'opposition aux élections législatives.

"Un sursaut, bordel !". "J'ai demandé au Conseil des ministres de présenter sa démission pour effectuer un processus de restructuration, de rénovation et de profonde relance de tout le gouvernement national", a déclaré Nicolas Maduro lors de son émission télévisée hebdomadaire. "Voilà ce que je veux : un programme pour la nouvelle étape de la révolution, avec une révision profonde - un sursaut, bordel !" a lancé le chef de l'Etat. 

Majorité des deux tiers pour l'opposition. Réunie au sein de la coalition de la Table de l'unité démocratique (MUD), l'opposition a obtenu 112 sièges sur les 167 que compte le parlement vénézuélien. Soit une majorité des deux tiers qui lui donne de larges prérogatives, dans un contexte de mécontentement populaire face à la crise économique qui frappe ce pays pétrolier, combinant graves pénuries et inflation galopante.

Le Chavisme en perte de vitesse. Le président Maduro, dont le mandat court jusqu'en 2019, a convoqué pour jeudi son parti, le Parti socialiste unifié du Venezuela (PSUV), à une journée de consultations, espérant qu'y soient faites des "critiques et autocritiques constructives". La victoire de l'opposition aux élections législatives, la première en 16 ans, marque un tournant historique pour le chavisme (du nom du défunt Hugo Chavez, président entre 1999 et 2013), jusque-là habitué à détenir l'intégralité des pouvoirs au Venezuela.