Venezuela : le Chili, l'Argentine et l'Uruguay veulent un "dialogue politique urgent"

  • A
  • A
Venezuela : le Chili, l'Argentine et l'Uruguay veulent un "dialogue politique urgent"
Le président Nicolas Maduro. @ AFP
Partagez sur :

La fièvre est brusquement montée ces derniers jours dans un Venezuela en pleine crise économique, politique et sociale.

Les gouvernements chilien, argentin et uruguayen ont appelé vendredi à un "dialogue politique urgent" au Venezuela, qui est plongé dans une grave crise politique, selon une déclaration conjointe des ministres des Affaires étrangères de ces trois pays. "Face à la polarisation importante que vit la république bolivarienne du Venezuela, les ministres des Affaires étrangères signataires, au nom de leurs gouvernements respectifs, appellent à un dialogue politique urgent et à une véritable entente entre les acteurs politiques de cette nation soeur", indique le texte.

"L'état d'exception". Lundi soir, le pays a fait un pas de plus vers l'autoritarisme après la proclamation de "l'état d'exception" par Nicolas Maduro. Un décret publié dans la soirée de lundi a étendu durant 60 jours les prérogatives du gouvernement en matière de sécurité et de distribution alimentaire: l'armée et la police ont désormais pour ordre de "garantir la distribution et la commercialisation des aliments et produits de première nécessité".