Venezuela : Chavez délègue avant de repartir

  • A
  • A
Venezuela : Chavez délègue avant de repartir
@ REUTERS
Partagez sur :

Le président "délègue certaines décisions" avant d’aller faire sa chimiothérapie à Cuba.

Il n’y aura pas d’intérim "en bonne et due forme" comme le souhaitait l’opposition. Avant de partir se faire soigner à Cuba, le président vénézuélien a décidé de "déléguer certaines décisions qui, jusqu'à présent étaient miennes (...), au vice-président Elias Jaua et (au ministre des Finances) Jorge Giordani", a-t-il déclaré lors d’un conseil des ministres télévisé.

Le chef de l’Etat de 56 ans a quitté le Venezuela dans la nuit de samedi à dimanche, accompagné de sa fille Rosa. Il a été salué avec les honneurs avant son départ à l’aéroport de Caracas.

"Je rentrerai en meilleure forme que celle dans laquelle vous me voyez actuellement. Je dois accomplir cette nouvelle démarche. Je m'en vais pour quelques jours, mais je ne vous dis pas au revoir. Ce n'est pas le moment de mourir, mais celui de vivre", a dit le président en insistant sur "son grand désir de vivre".

Sera-t-il prêt pour 2012 ?

Le Parlement l’a autorisé à l’unanimité à se rendre à Cuba pour une durée indéterminée. Hugo Chavez doit y subir une chimiothérapie pour soigner son cancer.

Il s’y était déjà rendu début juin pour une intervention chirurgicale. Début juillet, le président sud-américain a annoncé que les médecins avaient dû lui extraire une tumeur de la taille d’une balle de baseball, sans préciser la nature de ce cancer.

Chavez était rentré triomphalement début juillet de La Havane. Ses proches ont expliqué qu’il récupérait vite de son opération, mais ce nouveau départ sème le trouble chez ses partisans. L’actuel président sera-t-il rétabli à temps pour mener campagne en vue de la présidentielle de 2012 et briguer un troisième mandat de six ans ?