Vatican : les cardinaux interdits de tweets

  • A
  • A
Vatican : les cardinaux interdits de tweets
@ REUTERS
Partagez sur :

Ils n’auront pas le droit de communiquer sur le réseau social pendant le conclave.

Tout se fera à l’ancienne ! C’est la traditionnelle fumée blanche qui indiquera qu’un nouveau pape a été choisi et rien d’autre. Craignant des fuites sur Twitter, le Vatican a interdit à neuf cardinaux, très actifs sur  le réseau social, de l'utiliser pendant le conclave, au cours duquel sera désigné le successeur de Benoît XVI, a fait savoir Catholic News Service, une agence de presse spécialiste du Vatican.

Le Saint Esprit au travail

Une mesure déjà appliquée par les neuf cardinaux  - sur cent dix-sept au total qui participeront au Conclave dans la chapelle Sixtine  – qui n’ont pas tweeté depuis l’annonce de la démission du pape le 11 février dernier. Ainsi, le cardinal italien Angelo Scola of Milan - @angeloscola - reste muet depuis une semaine, malgré ses 16,800 followers (abonnés).

Le cardinal Roger Mahony - @CardinalMahony - à Los Angeles, avait quant à lui annoncé qu’il se rendrait à Rome pour voter pour le prochain pape. Il avait ensuite indiqué qu’il tweeterait quotidiennement, avant d’informer ses followers que "le Saint Esprit s’occupe de désigner le nouveau pape, non les médias sociaux".

Le Conclave pourrait se tenir avant le 15 mars, selon les dernières informations fournies par le Vatican.

Dans sa chronique sur Europe 1, Guy Birenbaum revient sur les craintes du Vatican :