Vatican : le prêtre polonais homosexuel suspendu par son évêque

  • A
  • A
Vatican : le prêtre polonais homosexuel suspendu par son évêque
@ TIZIANA FABI / AFP
Partagez sur :

Mgr Krzysztof Charamsa, qui avait fait son coming-out le 3 octobre dernier, ne pourra plus célébrer la messe mais pourra encore recevoir les sacrements. 

Le prêtre polonais travaillant au Vatican, qui a annoncé publiquement son homosexualité, Mgr Krzysztof Charamsa, a été suspendu mercredi par son évêque polonais, a annoncé son diocèse. Ce coming-out fait à la veille d'un synode sur la famille, avait fait réagir le Vatican qui y avait vu un acte "très grave et irresponsable".

Ni célébration de messe, ni soutane. L'ecclésiastique, théologien à la Congrégation pour la doctrine de la foi, ne pourra ni célébrer la messe, ni administrer des sacrements, ni porter la soutane, aux termes de cette décision de l'évêque de Pelplin, Mgr Ryszard Kasyna, annoncée sur le site du diocèse. Le communiqué du porte-parole du diocèse rappelle que l'évêque avait adressé à Mgr Charamsa un avertissement le 3 octobre, jour de son coming out et l'avait appelé à se convertir et revenir au respect de la doctrine de l'Eglise.

"Inciter" le prêtre à se "corriger". Compte tenu de l'absence de volonté du père Charamsa de s'amender, et de ses déclarations publiques montrant qu'il continue à vivre en rupture avec les règles de comportement du prêtre catholique", l'évêque de Pelplin a décidé sa suspension. "Cette peine a pour but d'inciter le père Charamsa à corriger sa manière de vivre et elle peut être révoquée. Cela dépend toutefois du comportement ultérieur" du prêtre, ajoute le communiqué.

Il n'est pas excommunié. La suspension "a divinis" n'entraîne pas l'excommunication, autrement dit l'exclusion totale de la vie de l'Eglise catholique. Le prêtre sanctionné peut donc recevoir les sacrements.