Vatican : "François", le choix d'un prénom

  • A
  • A
Vatican : "François", le choix d'un prénom
Une fumée blanche s'est échappée mercredi soir de la cheminée de la Chapelle Sixtine, annonçant l'élection du nouveau pape qui succèdera à Benoît XVI après sa démission historique le 28 février.@ REUTERS
Partagez sur :

Le nom du nouveau pape, inspiré de François d'Assise, représente ouverture et modestie.

L'INFO. Le choix du nouveau pape est inédit sur beaucoup de plans. Jorge Mario Bergoglio est argentin, et devient ainsi le premier souverain pontife d'Amérique. Jorge Mario Bergoglio est jésuite, ce qui n'est jamais arrivé dans le l'histoire du Vatican. Et Jorge Mario Bergoglio a choisi de s'appeler François, premier du nom, puisqu'aucun pape n'avait encore porté ce prénom. Ce choix ne doit rien au hasard, et pourrait même s'avérer être un puissant symbole d'ouverture, de renouveau, et d'engagement. On vous explique.

>> Fiche d'identité : qui est le nouveau pape

Un prénom "extraordinairement parlant". Pour Mgr Barbarin, cardinal français qui a participé au conclave, le choix de François démontre la grande simplicité du nouveau pape. "Arrive un bon pasteur qui dit 'je vais prendre le nom de François à cause de Saint-François d'Assise'. C'est extraordinairement parlant à cause de la simplicité, de l'amour des pauvres, du dialogue inter-religieux...", a estimé l'archevêque de Lyon sur Europe 1 mercredi matin. C’est quelque chose qui nous parle immédiatement, puisque Saint-François est l’un des saints les plus connus du monde. Et le plus aimé aussi."

> On a vérifié : a-t-il le bon profil ?

Pas un "nom classique". Le choix de "François" est d'abord étonnant par son originalité. "Depuis des siècles, le nom du pape est soit inspiré par celui de précédents papes, comme Benoit XVI, soit par des apôtres ou des fondateurs de l'Eglise, comme Jean-Paul (Jean et Paul)", décrypte pour Europe1.fr Raphaël Liogier, directeur de l'Observatoire du religieux. "De plus, François veut dire, à l'origine, 'pays des francs', peuple barbare. Ce qui le rend encore plus étonnant et en rupture avec les choix passés", avance le spécialiste.
Saint-François d'Assise

© DR

Saint-François d'Assise, "au cœur du choix". La référence à Saint-François d'Assise semble ne faire aucun doute. "C'est le François qui a le plus compté dans l'histoire catholique. C'est sûrement le cœur, l'élément déterminant du choix de Jorge Mario Bergoglio ", estime Raphaël Liogier. François d'Assise, né entre 1181 et 1182 et mort en 1226, est réputé pour avoir fondé l'Ordre des frères mineurs, qui a notamment donné naissance des années plus tard à l'ordre franciscain. Fils d'un riche commerçant, François d'Assise s'est consacré à la religion après une révélation dans un rêve, alors qu'il avait à peine 23 ans.

> "Jean Paul Ier" et "François tout court" : pourquoi ?

bergoglio 930

© Reuters

Le "rapport avec la pauvreté". François d'Assise avait quitté sa vie aisée et fêtarde au profit d'une vie modeste, consacrée aux pauvres. Les ressemblances avec le choix de vie de Jorge Mario Bergoglio sont évidentes. Le nouveau pape, en effet, est décrit comme un homme humble et embrassant une vie d'ascète. Il n'avait pas de voiture avant d'être pape, se déplaçait en transports en commun et avait même renoncé à occuper la somptueuse résidence des archevêques de Buenos Aires. "Le choix de 'François' a évidemment un rapport avec la pauvreté. Jorge Mario Bergoglio montre qu'il n'est pas issu de l'aristocratie catholique européenne", juge le directeur de l'Observatoire du religieux.

Un signe "d'ouverture". À l'inverse de l'ordre de bénédictins, réputé dur et strict, les franciscains sont réputés plus ouverts. "François d'Assise était un homme poétique, qui prônait l'amour de l'autre. On dit de lui qu'il parlait 'la langue des oiseaux'", explique Raphaël Liogier. "L'avenir nous le dira, mais le choix du prénom du nouveau pape est sans doute le signe de plus d'ouverture, d'une remise en question d'un formalisme trop strict et d'un retour aux premiers temps de l'Eglise, lorsqu'elle n'était pas embourbée dans les institutions", prédit le spécialiste. "François d'Assise représente la naïveté, l'adaptation à l'époque", insiste Raphaël Liogier.

Pourquoi est-ce le premier 'François'? Selon le directoire de l'Observatoire du religieux, ce n'est d'ailleurs pas anodin si aucun pape n'avait choisi ce nom auparavant. "Bien que François d'Assise soit le saint le plus réputé, la star des stars parmi les saints, le nom 'François' n'a encore jamais été choisi précisément parce qu'il représente la critique des institutions, de la rigidité", estime le spécialiste.
lombardi 930

© Reuters

Un "témoin de l’Évangile". Le porte-parole du Vatican, le père Lombardi, s'est pour sa part réjoui mercredi soir du choix du nom de François, parce que c'est "un grand témoin de l'Evangile". "Il n'a pas choisi le nom d'Ignace (NDLR comme Ignace de Loyola fondateur de l'ordre des jésuites), il veut dire en cela que nous sommes au service de l'Eglise", a-t-il ajouté. Une mission en contradiction avec l'esprit d'ouverture de François d'Assise ? "L'avenir nous le dira", répète Raphaël Liogier.