Vaste opération contre des "hacktivistes"

  • A
  • A
Vaste opération contre des "hacktivistes"
Cinq personnes liées aux mouvements Anonymous et LulzSec ont été inculpées mardi pour "piratage informatique organisé" par les autorités américaines@ Max PPP
Partagez sur :

L'ex-chef du réseau de pirates informatiques LulzSec aurait aidé le FBI pour ces arrestations.

LulzSec "décapité" ? C'est ce qu'annonce un responsable du FBI à la chaîne américaine conservatrice Fox News après l'arrestation de sept personnes de "haut niveau" aux Etats-Unis et en Irlande, dans le cadre d'une vaste enquête internationale contre le piratage informatique. "C'est un coup dévastateur contre cette organisation", un des principaux groupes de pirates liés à Anonymous, estime ce responsable du FBI impliqué dans l'enquête.

Six personnes liées aux mouvements Anonymous et LulzSec, Internet Feds et AntiSec ont été inculpées mardi pour "piratage informatique organisé" devant le tribunal de New York. Une sixième a plaidé coupable, ont fait savoir les autorités. En Irlande, un autre homme a été arrêté.

Un million de victimes

Les interpellés américains sont accusés d'attaques informatiques contre des gouvernements, des grandes entreprises, des médias et des particuliers, ayant fait au total un million de victimes, selon le procureur fédéral de Manhattan.

Deux des inculpés sont des Britanniques, identifiés comme Ryan Ackroyd, 23 ans, de Doncaster, et Jake Davis, 29 ans, de Lerwick. Deux autres sont des Irlandais, Darren Martyn, 25 ans, de Galway, et Donncha O'Cearrbhail, 19 ans, de Birr, tandis que le cinquième est un Américain arrêté mardi soir à Chicago, Jeremy Hammond, membre d'AntiSec, 27 ans.

Jeremy Hammond est accusé d'avoir participé à l'attaque en décembre contre la société américaine privée de renseignement et d'analyse stratégique, Strategic Forecasting Inc (Stratfor), qui aurait affecté 860.000 personnes.

Les cinq prévenus risquent de 15 à 20 ans de prison.

L'ancien chef serait une taupe

Ces arrestations ont été réalisées grâce à la collaboration de Hector Xavier Monsegur, un résident de New York plus connu dans le monde des pirates informatiques sous le pseudonyme de "Sabu". Démasqué en juin par le FBI, il aurait coopéré avec les autorités, jusqu'à plaider coupable le 15 août.

Cette figure du net est considéré comme l'un des fondateurs du mouvement LulzSec. Sa collaboration a été confirmée par le site spécialisé Gizmodo, qui rappelle les faits d'armes dudit Sabu : "des attaques légendaires contre la CIA, le FBI, Sony et de nombreuses autres cibles". Il risque jusqu'à 124 ans et six mois de prison.

Arrestation en Irlande

La police irlandaise a elle aussi annoncé l'arrestation d'un homme. "En travaillant avec des collègues étrangers sur des enquêtes en cours concernant le piratage informatique, un homme a été arrêté ce matin (mardi). Il est actuellement détenu" dans un commissariat de police à Dublin, a déclaré un porte-parole des autorités.

Le 28 février dernier, quatre membres présumés d'Anonymous avaient déjà été interpellés en Espagne.